Les mondes qui nous entourent...

 Ces mondes qui nous entourent...

 
 
Après environ trois cent pages de discussions, sur près de cinq jours, voici des informations qui paraissent en grande partie être « de première main », sur les autres dimensions et le processus d’ascension. Il ne s’agit pas d’informations channelées, mais d’informations venant d’une personne qui dit avoir « activé son ADN » et être entrée dans les dimensions supérieures. En ce sens, on peut dire que ces informations proviennent des expériences de cette personne, qui ne les a pas non plus communiquées dans un but précis; l’ensemble résulte de longues discussions où de nombreux thèmes ont été évoqués les uns après les autres.




O. a 28 ans, il est né à Manhattan, en 1985. Il a grandi principalement à New York, mais aussi dans le New Jersey et le Conneticut. Il vit en Floride, mais les discussions eurent lieu alors qu’il était sur le point de partir en Californie, là où se trouve le mont Shasta. O. expliquait avoir été une première fois en Agartha de manière non physique, et se préparait à y retourner cette fois en passant par la croûte terrestre. A la surface, O. a un fils de dix ans, qu’il a eu a 17 ans. Il dit qu’il emmènera en Agartha, mais après avoir emmené d’abord son chat et son petit frère. Sa mère est au courant, mais elle n’ira pas maintenant en Agartha, elle a une pris une autre voie. Elle est au courant de ces expériences et a parlé aux Agarthans.

O. nous a communiqué son vrai nom (espagnol), mais dit qu’il ne l’utilise plus à cause de son passage en terre creuse, il en a choisi un autre. Il est clairvoyant, mais à la surface il a choisi de « bloquer cela en grande partie » pour pouvoir suivre le cours normal de la vie sans trop d’interférences.
Enfance et contexte familial :

O. est un maître de Gōjū-ryū, et s’est entraîné et a combattu au Japon quelques fois. Mais il indique avoir grandi dans un milieu très spirituel, qui était empreint d’une « tradition » (bien qu’il ne l’appellerait pas « tradition »), ancienne et soi-disant originelle. Cette tradition passait par son père, qui était en contact avec des personnes de ce cercle, tandis que sa mère pratiquait une toute autre chose, de la sorcellerie (brujeria), impliquant l’invocation d’esprits de toutes sortes, avec des rituels. Ces pratiques lui firent rencontrer des entités négatives, alors qu’il était très jeune. O. vivait avec sa mère, tandis que ses petits frères vivaient avec son père, qui n’était pas dans ces pratiques vaudou et donc ils eurent une vie très différente.

O. a vécu de nombreuses expériences de type « paranormal » durant son enfance, qui seront développées plus bas. Il indique que la seule chose de non-habituel qu’il parvenait à faire alors était de contrôler son poids, en déplaçant son centre de gravité au sol, ce qui faisait que personne ne parvenait à le soulever. 

Expériences

– Vers 4 ans (1989) : Période où se montrait l’homme « croque-mort » (voir plus bas). Ainsi que d’autres êtres, majoritairement négatifs. La famille d’Agartha d’O, bien qu’étant en arrière-plan, se manifesta à lui plus tard. A cette époque, il voyait aussi de « petits lutins » ainsi qu’un être nommé « Elegua », « qui était supposé aimer les enfants » mais qu’O n’aimait pas. « Il semblait joueur, mais quelque chose en moi (les gardiens) me fit rester à distance. Quelque fois je le voyais durant des lectures psychiques et tirages du tarot… et dans ms rêves. Quand ma famille me tirait les cartes ils me disaient qu’Elegua voulait me parler et qu’il m’avait tellement, et que j’allais être spécial quand je serai grand et que j’allais pratiquer la brujeria. »

– 17 ans (2001) : Abductions laissant deux marques sur le corps, « mais tous les objets ont été dissous ». « J’ai parlé à ma mère et à ma grand-mère de l’homme au chapeau (voir plus bas) et d’autres choses, mais elles pensaient que c’était normal. Je n’ai jamais parlé à personne des abductions extraterrestres excepté certaines personnes qui ont été abductées avec moi mais qui ne se souviennent pas. » Ces abductions ont été similaires, et se sont répétées trois fois, du moins, de ce qu’O. se souvient. (Pour le récit détaillé, voir plus bas, à « Blonds »).

– 22 ans (2006) : Seconde abduction par les blonds. « Les implants leur permettaient de m’enlever plus facilement. Je n’étais pas encore conscient à l’époque, ils sont très forts pour bloquer la mémoire. Les implants étaient dans mon biceps gauche et quelque part dans mon estomac. »

– 23 ans (2007) : Troisième et dernière abduction par les blonds. Après cette abduction et la « victoire » sur les Blonds, O. a eu de nombreuses expériences, menant à son activation. De nombreuses leçons apprises, des rencontres avec des dieux, déesses… « L’univers est rempli de créatures et d’êtres de toutes sortes. [J'en ai rencontré] par vision à distance, voyage astral et voyage dimensionnel. » « Cela m’a apporté de la connaissance, et des opportuniés pour apprendre à être moi-même. J’ai rencontré mes démons intérieurs, des démons extérieurs, j’ai vu les vies antérieures, futures, et mêmes les vies possibles. j’ai parlé avec des animaux et des apprises, ait appris d’eux également, ai contacté des êtres de l’espace – des positifs -, suis allé sur d’autres planètes,… je suis désolé si on dirait que je l’invente, mais c’est ma vie, et la vie de quiconque prenant la voie sur laquelle je suis. Cela est normal, nous en ferons tous l’expérience. [J'ai appris que] j’étais le vide, qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur en quoi que ce soit, qu’il n’y avait pas de bonnes ou mauvaises actions, qu’il n’y avait que moi, que je suis TOUT, que TOUT est moi, que l’AMOUR est la réponse à la croissance spirituelle. » O. indique qu’il a appris à aimer tous les « soi » de ses vies antérieures, parfois des soi criminels… et même des animaux, des plantes. « J’ai pas fait l’expérience de chacun d’eux, c’est impossible, il y a une infinité de toute chose. »

– 24 ans (2008) : Combat avec la créature avec une « coquille » (voir plus bas)

– 25 ans (2009) : Activation de l’ADN (en deux phases : création du corps supérieur (renaissance) et libération de l’énergie cosmique) et voyage en Agartha.
Apprentissage au sein d’une ancienne « tradition » d’Asie :

L’activation de l’ADN est dû en partie à la pratique d’un ensemble de mouvements que l’on retrouve sous diverses formes, plus ou moins corrompues, dans le monde. La forme la moins corrompue est celle du Falun Gong, il y a également les mouvements de Gurdjieff qui sont peu corrompus. Il y a aussi la Tenségrité de Castaneda , dont les mouvements ne seront pas aussi efficaces, ou d’autres disciplines encore moins efficaces comme les mouvements transmis par Deunov et l’Eurythmie de Steiner. De même, le Qi Gong ou le Tai Chi Chuan sont des versions inférieures créées pour les débutants, qui ne mènent PAS à l’activation de l’ADN.

« Je n’ai pas appris [la forme originale du] Falun Gong comme les autres. » « Ce n’est pas un secret parmi les pratiquants d’arts martiaux, c’est un ensemble d’exercices internes transmis par les grands maîtres du passé, connu par beaucoup de monde en dehors du Falun Gong. J’ai utilisé ce nom car vous le reconnaîtriez. Reconnaîtriez-vous Xiangjua ? Le Ba Gua Zhang est le tiers du Xiangjua. Ces exercices débloquent vos chakras et quand ils sont tous purifiés, votre ADN peut être activé. Le processus est si intense qu’il ne peut pas être confondu avec autre chose. J’ai médité pendant longtemps, même avant l’activation. L’activation est indescriptible, aucun mot ne peut la définir, mais ceci pourrait vous aider. J’ai senti comme des bulles intérieures, beaucoup de bulles. J’avais déjà senti cette énergie, mais pas de manière aussi intense. »

O. indique que contrairement à son père, qui connaissait des personnes de cette « tradition », il s’est mis à sérieusement étudier les mouvements, la méditation et la visualisation, ce qui a activé son ADN.

Le Xiangjua : Ce terme n’est pas exact, il est une retranscription phonétique. Il voudrait dire quelque chose comme « union ».

« C’est un secret que peu connaissent, cela ne vient pas d’une école, ce n’est pas un art martial, c’est une voie vers l’illumination. C’est de là que le Ba Gua, le Tai Chi et le Xingyi viennent. » « Ce secret était transmis oralement, et dans quelques manuels. » « Vous pouvez trouver cette voie si vous cherchez bien. J’ai grandi autour de gens mystiques, je ne suis pas spécial. Je fais partie d’un cercle d’individus, nous sommes tous une famille, mais pas une famille biologique. Cela a à voir avec les arts martiaux. »

Le Xiangjua est interconnecté au taoïsme et à d’autres écoles de pensées, comme le bouddhisme, etc. Mais il est considéré comme sacré, et comme l’ordre le plus élevé des secrets, donnés seulement à quelques étudiants choisis. Ce sont les niveaux supérieurs, l’entraînement caché des écoles de pensée, dissimulé même parmi les taoïstes. Il n’y a qu’un seul livre sur le sujet en Amérique, mais désormais introuvable, mais ce n’est pas un guide. Le Xiangjua est le processus alchimique d’origine de l’âme et de l’esprit… les transformations de l’esprit. Il existe depuis plus longtemps que toute autre école de pensée, et le nom Xiangjua est le nom qu’on m’a donné en m’en parlant, ce n’est pas le seul nom, ce n’est pas le nom d’origine.

Le Xiangjua est répandu au travers de la galaxie et au-delà, il n’a pas été créé sur terre. C’est la voie véritable de l’ascension, connu depuis des millions d’années et perfectionnée par des êtres supérieurs et transmis au travers du cosmos, et dilué dans des arts comme le Tai Chi. Cette voie n’implique rien, les mouvements sont juste une manière d’amener les pratiquants au stade de l’activation. Fondamentalement, elle vous montre tel que vous êtes. Mais nous sommes déjà. Si nous nous souvenons de qui nous sommes nous n’aurions besoin de rien, aucun mouvement, aucune activation. »

Xiangjua et Falun Gong :« Le Xiangjua est identique au Falun Gong, bien qu’ils ne se ressemblent pas, ce sont tous les deux des voies complètes vers l’illumination. Le Maître [du Falun Gong] Li Hongzi l’a appris en se basant sur une partie du Xiangjua. »

Mais Li Hongzi a modifié le Xiangjua, il l’a volontairement modifié pour préserver des secrets. Les gestes des mains sont différents dans les deux systèmes, et il y a des différences subtiles dans le processus de pensée, dans ce que vous visualisez. A ce niveau, de petites différences produisent de grandes différences. « Par exemple, il n’y a pas de dafas qui tournent, il n’y a pas de visualisation de roues du dafa. » »Sans la connaissance de la version originale, il est difficile de retrouver ce système. L’essence est la même, mais les résultats ne sont pas toujours les mêmes. Le Xiangjua n’a pas été modifié. »

Une version complète d’une voie d’illumination est obtenue au fil des essais et erreurs tout au long des siècles. Une version complète est importante pour l’activation totale de l’ADN. Il y a de nombreuses versions complètes, comportant des exercices différents, qui produisent les mêmes effets, mais de nombreuses aussi qui sont inférieures ou modifiées. Une fois que vous apprenez une version complète, vous en faites ce que vous voulez, comme Li Hongzi. Il enseigne une voie d’ascension de très haut niveau, mais de ce qu’il montre dans ses vidéos, il fait une sorte que les personnes ne soient pas confrontées trop vites aux choses effrayantes. « C’est la pratique combinée de certaines méditations et accumulation d’énergie qui produit le voyage dimensionnel contrôlé. »

Tous les mouvements d’un ensemble « complet » sont nécessaires, sinon ça ne marche pas. A noter que les mouvements sont considérés comme une « méditation debout », et qu’il y a aussi différentes sortes de « méditations assises ». O. à ce propos indique : « Je n’enseigne à quiconque ne procédant pas étape par étape, je ne révèle pas les techniques, c’est seulement pour un étudiant. »
Maîtres invisibles :

« Il existe tout un monde invisible de maîtres et de mystiques sur terre, et ils se connaissent tous les uns les autres. Avant d’ascensionner, on ne peut pas les voir. Li Hongzi et d’autres comme moi peuvent leur parler, et apprendre d’eux, et même prendre le thé avec eux ! Ils ne sont pas comme les rose-croix, ceux-là sont mauvais ! C’est une connaissance qui est transmise, et ce que vous en faites est votre choix. » « Nombre de ces maîtres en 5D aident à la transition de la planète ». Ce sont des personnes physiques, qui peuvent être invisibles si elles le souhaitent. « Elles ont l’air normales, mais elles ne mangent pas ni ne vieillissent. Et ils aident la planète avec leur énorme quantité de gong. Ils méditent avec elle, ils ne soignent pas directement les humains. »

O. pense qu’il y a des milliers de tels maîtres dans le monde, même dans notre société, mais il ne sait pas exactement leur nombre.

« Leur famille, c’est tout le monde, et ils ne vont pas systématiquement en Agartha, ils peuvent rester à la surface pour aider les autres. » « Ils peuvent aussi choisir de continuer à ascensionner, vers la 6D ou 7D, ce qui est très facile à faire depuis la 5D ». Quant à O., il dit qu’il mange encore, car il n’est pas entièrement rené, et que les êtres de 5D mangent aussi mais pour le plaisir, le divertissement, pour s’amuser, car ils n’ont pas besoin de se nourrir, ils sont l’existence elle-même. Si un être de 5D mange, il prendra des aliments gorgés de force vitale comme des fruits ou légumes. 

Attaque d’entités pour transmettre la kundalini :

« L’énergie ressentie durant l’activation était d’un autre niveau que la kundalini, semblable à la kundalini mais différente. L’énergie venait de moi-même, et de l’univers. Elle suit une voie similaire à celle de la kundalini mais ce n’est pas la kundalini.

Savez-vous ce qui fait la kundalini ? Elle n’est seulement accordée que si vous travaillez avec les dracos et d’autres magiciens noirs. C’est la version corrompue de ce que je vous ai expliqué à propos de l’activation de l’ADN.

Durant mon « test », j’ai vu des êtres qui ont tenté de me donner le secret de la kundalini. Ces êtres n’étaient pas bons. Ils ont voulu que je les vénère. Ils voulaient entrer dans mon corps. Ces êtres étaient des dracos, mais il y en a beaucoup d’autres derrière. Ils voulaient tous entrer dans mon corps, pour m’activer la kundalini et me posséder. Ils ont tenté d’entrer dans mon esprit au début, puis ils m’ont attaqué par tous les moyens possibles pour que je me soumette. J’ai résisté avec une forte volonté, mais quelqu’un qui n’est pas préparé pourrait être blessé ou mourir. Je n’utilise pas de « boucliers » énergétiques, comme parfois le font les guérisseurs, pour se protéger, avec des formes géométriques de lumière. Durant l’attaque, j’ai été blessé, à cause de la douleur des températures très hautes et très basses dans mon corps, me brûlant et me gelant. Ils ont fait entrer de force des patterns géométriques dans ma tête. Les attaques psychiques de haut niveau utilisent des patterns géométriques. Ils changent les ondes et patterns des pensées, ils diminuent intensément votre vibration, et amènent de mauvaises pensées et sentiments. » 

La kundalini :

La Kundalini va toujours de bas en haut parce que le soleil central est sous nos pieds. Il y a différentes façon de l’activer, notamment par la dévotion (« saint-esprit »).

« Contrairement à mon énergie, qui est mienne pour toujours, la kundalini est une énergie cosmique réelle, mais elle est contrôlée par les serpents, qui vous la donne. Et quand vous mourrez, elle vous quittera. L’énergie cosmique peut être transmise, par exemple d’un maître à un disciple à la mort du maître, mais la plupart ne font pas cela. Ils gardent leur énergie. C’est une force vitale, nous ne pouvons pas vivre dans les dimensions supérieurs sans elle, ou plutôt nous ne pouvons pas fonctionner. »

 
Dans le taoïsme, le raffinement des énergies physiques et subtiles conduit à la naissance d’un embryon. Image extraite de Lu Tsou.

Les pratiques du taoïsme :

« Les méthodes sont correctes, mais lorsqu’ils parlent du fétus intelligent, ils parlent de la kundalini. C’est la manière correcte de recueillir du Chi mais à un moment vous serez approché par des êtres qui essayeront de vous tromper. De nombreux magiciens taoïstes sont devenues leurs victimes. Le fétus intelligent est de l’énergie cosmique, mais où peut s’ajouter un esprit, généralement lié aux serpents [reptiliens]. Tous les esprits ne sont pas mauvais, mais une chose que j’ai apprise est que les bons esprits veulent que vous fassiez vous-mêmes les choses. Ils ne vous offrent pas de pouvoirs ni n’entrent dans votre corps. Ils vous soutiennent avec des mots affectueux, mais c’est tout. Le reste, c’est votre affaire. C’est la seule voie véritable. » En somme : aucun rituel, aucun culte, à aucune entité, ni aucun pouvoir…
Généralités et métaphysique

Créateur et création : Si nous faisons un gâteau, nous avons placé notre « signature » dans ce gâteau, nous sommes ce gâteau. Il n’y a pas de séparation entre la création et le créateur, cela est notre point de vue uniquement. Toute l’existence provient du vide, d’un « puits de néant ».

Vie après la mort : C’est comme de dire : est-ce qu’il y a quelque chose après aujourd’hui ? Il y a quelque chose si l’on vit, mais avant toute chose qu’est-ce que vivre ? L’idée d’un temps continu vient de notre propre esprit.

Les croyances : « Je ne crois en rien. » « Croire, c’est échouer à percevoir le TOUT. » « Je suis à l’aise en ne croyant en rien. » « Connaître ce n’est pas CROIRE. »

L’éveil : « L’éveil est folie, de même que dieu, sinon nous le comprendrions ».

« Lorsqu’un homme ou une femme atteint l’éveil, il ou elle crée un ensemble de mouvements pour que d’autres puissent aussi atteindre l’éveil. Mais le maître n’a jamais utilisé ces mouvements lui-même. Pourtant les étudiants utilisent ces mouvements pour atteindre l’éveil. Vous voyez la morale de cette histoire ? » « L’éveil et l’énergie cosmique sont séparés. C’est une grande confusion que les gens ont. Les mouvements servent principalement à recueillir de l’énergie. Et l’éveil ne demande pas d’énergie. » « Les mouvements sont un divertissement, une maîtrise, la vie, mais ce n’est pas nécessaire. Nous sommes. »

« Comment nous savons ? En apprenant,
Comment nous apprenons ? En faisant,
Comment nous faisons ? En étant,
Comment nous sommes ? Hahahaha… Comme cela ! »

Les personnalités : »Êtes-vous une personne religieuse ? spirituelle ? vous percevez-vous comme athée ? quelle est votre aliment et couleur favoris ? Comment affrontez-vous la vie ?
Toute réponse est bonne, mais si vous n’êtes pas heureux et ne vous amusez pas en étant ce que vous choisissez d’être, sentez-vous libre de changer ! »

Le travail d’observation : « Observez, même vous-mêmes… Sans jugement, juste observez dans le but d’observer, et laissez votre corps et d’autres possessions FAIRE des choses tandis que vous observez… Ne vous introduisez jamais vous-mêmes dans votre corps ou dans d’autres possessions en les observant comme des possessions… Ne laissez jamais les émotions du coeur et du corps influencer votre observation… Ne laissez jamais vos choix atteindre votre observation non-moralisatrice, il n’y en a pas de bons ou de mauvais, seulement des opportunités d’apprendre et des possibilités de manquer ces opportunités mais une nouvelle occasion est toujours au tournant »

Les jugements : « Soyez heureux, c’est tout… c’est votre choix… Donnez des conseils, pas des jugements. » « Si vous perdez votre temps à casser les autres, pourquoi ne pas utiliser ce temps pour apprendre quelque chose de nouveau, et puis revenir pour dire ce que vous avez appris… Si vous êtes très intelligent mais parlez de la stupidité des autres, c’est stupide… Si vous êtes aimant et que vous descendez les autres parce qu’ils sont haineux, alors vous êtes haineux… Complimentez les autres même s’ils ne sont pas aussi intelligents et spéciaux que vous… Et si vous êtes habitués à agir de cette façon grâce aux gens qui vous entourent, alors vous serez un leader et ferez quelque chose de différent. » « Ne vous inquiétez pas pour les autres… Essayez de ne pas parler des échecs des autres, cela ne montre que le votre. »

« Toutes les choses sont vraies… toutes les choses sont fausses… Si vous comprenez vraiment que nous ne pouvons pas pleinement comprendre quoi que ce soit, alors vous savez déjà tout.

Toutes les choses sont vous… Vous êtes toutes choses… Si vous comprenez vraiment que nous sommes liés par la séparation, et séparés par la connexion, alors vous êtes vous-mêmes.

Quelque chose et aucune chose peuvent sembler être indépendants l’un de l’autre, mais tout esprit intelligent comprend que nulle part l’un existe sans l’autre.

Une religion n’est pas vraie alors qu’une autre est fausse, les deux sont des impossibilités l’une sans l’autre… les religions elles-mêmes, comme toute chose dans l’existence, s’intègrent déjà parfaitement… c’est nous qui choisissons de ne pas reconnaître cela.
Le libre-arbitre peut être utilisé pouvoir voir l’existence de quelconque manière que vous choisissez, même dans des manières impossibles… mais à cause de ce libre-arbitre, rien n’est impossible, donc même ceux qui prêchent le possible au lieu de l’impossible sont illogiques. »

Les religions : « Je suis le seul qui dira cela… bien ! Les catholiques, chrétiens, musulmans, scientologues, satanistes, lucifériens, adventistes du septième jour, témoins de Jéhovah, Mormons et toutes les autres religions, sont des religions basées sur le satanisme. »

Positif et négatif : « En devenant de plus en plus évolués, ce sera la même chose pour ce que nous percevons comme positif et négatif… Les aspects négatifs de notre futur seront les points positifs de notre passé, et cela continuera pour l’éternité. » « Le positif et le négatif sont unis pour l’éternité et ont joué leur rôle pour nous amener là où nous allons… les dimensions supérieures de conscience ne seront pas aussi physiquement douloureuses et stressantes, mais il y aura toujours des leçons à apprendre pour l’éternité. »

L’amour : « L’amour est désintéressé, l’amour ne supprime pas le pôle négatif ni ne promeut le positif, l’amour aime tout également et éternellement, l’amourcomprend l’élévation et la chute de l’homme et de toute chose, l’amour est avant la lumière et tout le reste. » « La peur peut interrompre et retarder l’évolution, lahaine peut augmenter la douleur et la colère de beaucoup et amplifier la tension, la joie peut soulager toute tension ou poids, et rendre supportable toute douleur,l’amour transcende l’expérience individuelle, et tout ce qui précède sont des expériences nécessaires pour se souvenir de cela… Que nous sommes l’amour, atteint d’amnésie. » « Nous allons devenir plus positifs en tant que forme d’évolution, et non parce que c’est la bonne chose à faire. » « La lumière sans amour est l’étoile du matin. »

Le temps et le vieillissement : O. a écrit : « Le temps n’existe pas ». "Vous ne voulez plus vieillir ? Lisez ceci !

Pour les maîtres d’eux-mêmes : il n’y a pas de raison de vieillir, vous n’existez pas.

Pour les hommes et femmes sages : cessez de porter attention au temps comme une progression continue, faites seulement attention à l’instant dans lequel vous êtes, et comptez les cycles autour du soleil au lieu de compter votre âge.

Pour tous les autres : le mieux que vous puissiez faire est de manger sainement, vous exercer, vous étirer, méditer autant que possible pour atteindre la sagesse et la maîtrise et être heureux autant que possible… traitez les autres ainsi que vous-même avec gentillesse et soyez reconnaissants pour toute l’existence.

Pourquoi les choses semblent vieillir autour de nous : Nous sommes bloqués dans un piège de notre propre fabrication, le piège du temps… Nous croyons que tout vieillit car nous en voyons la preuve autour de nous, mais cette preuve est une illusion et n’est pas le résultat du temps… C’est le résultat d’un manque de soin envers notre maison la terre mère… l’air, la terre et l’eau ont été empoisonnés et contaminés depuis si longtemps, qu’elles ont perdu la capacité naturelle de vivre éternellement… La raison pour laquelle nous avons des saisons à la surface vient du fait que la surface n’est pas saine et subit les aléas climatiques, tandis que la terre creuse a un temps parfait toute l’année car [les habitants] ne dérangent la nature en aucune façon… Oui les corps meurent, mais l’ordre naturel des choses pour un être est de choisir sa mort corporelle et continuer en conscience, il n’y a pas de morts non préparées dans le royaume végétal ou animal et c’est pareil pour nous… Le fait qu’on nous dise que le temps progresse, associé à l’illusion du monde qui vieillit autour de nous est ce qui provoque la vieillesse. Point ! Donc pour ne plus vieillir, c’est aussi simple que de se souvenir que nous ne vieillissons pas, mais nous devons prendre soin de notre planète pour lui faire retrouver son ancien état de perfection, afin de briser l’illusion du temps que nous avons nous-même instaurée. »

La chute : Nous chutons en prenant des décisions allant à l’encontre de notre cœur. Puis en réitérant, encore et encore…

La souffrance : Les femmes ont le plus grand potentiel de croissance spirituelle, à cause de toute la souffrance qu’elles ont traversée. La douleur équivaut à de la croissance.

« La souffrance peut être stockée dans la zone de la blessure, car vous êtes votre pied, vos cellules et vos tissus possèdent une mémoire, qui contribue à la votre. Tout est connecté. Vous pouvez sentir la douleur d’une blessure d’une vie antérieure. »

Les femmes : O. écrit : « Je ne m’entends pas avec les femmes de ma génération… Tout ce qu’elles veulent faire est boire et se droguer… La femme est la mère, la femme est la terre, la femme est une gardienne, la femme est spéciale, la femme est pure, la femme est l’amour, la femme est tout ce qu’un homme pourrait jamais demander !!! Je pourrais avoir l’air d’un homme des cavernes mais je prie pour l’esprit des femmes… en tant qu’homme j’ai besoin de vous. »

« La femme de mes rêves est un ange fée aimante maternelle d’énergie guérisseuse, avec l’innocence d’un enfant et cependant la confiance certitude et beauté de la déesse, qui jusqu’à son dernier soupir et sa dernière heure apportera de la lumière aux personnes qui l’entourent, comme seule une femme peut faire… un rêve ? J’espère que non. » « En tant qu‘homme je suis un guerrier paternel aimant masculin d’énergie protectrice, avec le coeur d’un enfant et le force et détermination d’un roi, qui donnera sa vie pour les faibles et handicapés et qui jusqu’à sa dernière heure cherchera à ce que les personnes autour de moi se sentent protégées et aimée… une réalité. »

La pensée : « Quand nous pensons et créons avec nos esprits, cela commence à des proportions microscopiques pas même détectables pour nos sens ou notre perception et cela prend des générations ou encore plus de temps pour se former dans la matière qui peut être perçue et expérimentée par nous… Au moment où nous pouvons interagir avec nos créations, nous serons probablement dans d’autres corps, d’autres vies, que lorsque nous les avions créées et pensées à l’origine… Il est délicat d’apprendre que la création est réalisée par nos pensées, que nous n’avons pas le temps de voir arriver nos propres créations dans notre dimension pour se souvenir que c’est nous qui les avions créées ! Mais avec l’évolution/ascension, nous créerons bientôt à une vitesse plus rapide… Pour être capable de percevoir et d’interagir avec nos propres créations/pensées, immédiatement après les avoir pensées… et avec l’unité de la conscience nos capacités et notre contrôle sur le création atteindre de nouveaux sommets. »

 
Représentation de reptilien (?), au musée de Nîmes. Objet découvert par Yvann Valdes, image : Sandra Trésor. 
 
Nos énergies et le système de prédation

Vampirisme énergétique : « Cela se produit quand nous ne sommes pas au contrôle de la quantité d’émotions que nous libérons. Un être peut voler cette énergie car elle est physique dans les 4ème et 5ème dimensions. C’est comme une drogue pour certains êtres, et pour d’autres c’est plutôt comme de la nourriture. »

Cordes d’énergie reliant les êtres : « Nous avons tous des cordes, certaines courtes d’autres longues, certaines dans l’espace, sillonnant l’univers, et elles s’étendent au fur et à mesure que nous grandissons en esprit. Il y a des connexions entre toutes choses. »

Le rêve : Quand nous rêvons, nous pouvons être dans différentes dimensions. Nous dormons tous en 5D. O. indique qu’il ne rêve pas, mais qu’il voyage dans les dimensions. Un être humain qui rêve peut avoir l’air d’être comme dans une sphère lumineuse (orbe), mais le plus souvent il y a un flux ou une sorte de courant liquide qui s’écoule par le chakra coronal. On peut voir des lumières clignotantes ou des images passant dans ce courant.

Personnes sans âmes : Une âme peut briller à n’importe quel moment, sous les bonnes circonstances. Ainsi, même ceux qui n’ont pas d’âme peuvent en acquérir une. « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. »


Cas de possessions : « Je peux dire si quelqu’un est possédé, par son aura, mais aussi physiquement. Les entités négatives réagissent en ma présence. Parfois de l’agressivité, mais ça dépend du type et du niveau de puissance que l’entité possède. Elles sont d’habitude mal à l’aise et commencent à se convulser. Les personnes qui sont possédées peuvent devenir hostiles à mon égard et cherchent à s’enfuir. Elles ne veulent même pas entendre ma voix. De telles personnes possédées sont fréquentes. Nombre d’entre elles sont à des positions sociales élevées, mais celles qui sont possédées par les dracos et contrôlés par les gris sont les moines et faux maîtres ascensionnés qui sont réellement possédés par des esprits puissants. Pas tous les moines bien sûr, juste ceux qui vénèrent des déités. J’ai parfois vu de l’énergie noire. »


La Confrérie du Serpent : L’Ordre du Dragon Rouge et l’Ordre du Dragon Jaune : Ces deux ordres sont les deux parties de la Confrérie du Serpent.

« Leur principal symbole est le serpent en spirale, représentant la kundalini et la fausse voie de l’ascension. » Un autre symbole est la double pyramide, représentant l’élévation et la descente dans les dimensions, des dimensions 1 à 7. L’Ordre du Dragon Jaune ne l’utilise pas autant que le Rouge.

Ce que les gens nomment illuminati est l’Ordre du Dragon Rouge, et ce que les personnes soupçonnent chez les moines du Tibet est l’Ordre du Dragon Jaune. « Pour toute véritable voie d’ascension il y a une fausse voie d’ascension, mise en place par Lucifer (voir plus bas) ou des êtres même plus élevés. »

(A noter que la seule référence à un « Ordre du Dragon Jaune » sur la toile provient de Samaël Aun Weor, qui le mentionne par ailleurs de façon positive. Il existe aussi un « Ordre du Dragon » du XVe siècle, repris par Jean Robin, ainsi que le fameux Dragon Vert dévoilé par Teddy Legrand).

Ces deux Ordres travaillent ensemble contre nous, mais ne travaillent pas pour le même but, deux buts différents déterminés par les reptiliens pour que les deux Ordres s’affrontent. Ces Ordres sont contrôlés par les dracos, les nagas (voir ci-dessous), et d’autres races reptiliennes supérieures. Leur but est la domination de la surface et de ce qu’il restera de la race humaine dans les temps à venir. Ils veulent un contrôle absolu, et ce sont les dracos qui opèrent à la racine, pour que nous, humains, continuons à nous battre à cause de la peur. Tout cela est un jeu.


Selon O., qui dit que ces informations viennent à la fois de recherches et d’expériences au travers de voyages dimensionnels, les tibétains ne sont pas mauvais dans le sens où on l’entend d’habitude. Ils ne sont pas des tueurs, mais ils vénèrent des déités, et c’est de là qu’ils obtiennent leurs étonnantes facultés. Ils gardent une entrée vers la terre creuse.

Energie autour de la terre : Il y a une couche d’énergie négative et le double en énergie positive. La terre est puissante, elle est en bonne santé et elle va maintenant évoluer. Elle médite. Les guerres et la haine seront laissées sur la terre du passé. La terre a une aura, et il y a aussi une grille énergétique autour d’elle. L’énergie tourbillonne en permanence à la surface du globe et entre par les pôles, ou les chakras naturels (montagnes, volcans) ou artificiels (pyramides).

Pilier de lumière : Cette expression fait référence au Falun Gong qui décrit un pilier de lumière s’élevant de la tête des personnes avancées spirituellement (pilier de gong), et fait également référence à Barbara Marciniak qui évoque ce même phénomène. O. explique que ce pilier révèle simplement la connexion avec ses soi supérieurs, comme un cordon ombilical. « Ce pilier est potentiellement infini, mais on peut voir une terminaison temporaire, marquant l’avancement spirituel d’une personne. On peut aussi voir des motifs à la fin du pilier, comme une fleur ou ronds et harmonieux. Le pilier peut avoir différente apparence selon les moments et les personnes, il ne fait pas partie de la 3D. Il ressemble principalement à un poteau bleu-blanc, s’étendant dans l’espace, depuis notre coronal. » O. indique qu’il le voit chez les gens s’il le souhaite, mais qu’il n’a pas besoin de le voir pour le savoir.

Energie cosmique : O. a écrit : « Quand de plus en plus d’énergie cosmique passe par votre corps en tournant en spirales, si c’est fait correctement, au fil du temps le flux va s’accélérer comme un tourbillon jusqu’à tournoyer, entrant et sortant du corps naturellement sans votre assistance. A ce stade l’énergie cosmique se concentrera sous le nombril (dans le dantian) au cours de la journée même si vous n’êtes pas en méditation ou ne vous concentrez pas dessus… Avec le temps cette énergie travaille avec vous pour résoudre les problèmes de santé physique, mentale et spirituelle, et devient une sorte d’entité qui vous est liée, qui prend soin de vous, en pilote automatique. La méditation est toujours nécessaire et devrait être menée tout au long de la vie, mais si cette énergie est développée correctement elle vous aidera beaucoup… C’est aussi un secret taoïste d’immortalité, les taoïstes appellent cette énergie stockée un fétus, car elle a une intelligence et est stockée dans le ventre. » « Le Circuit Céleste inférieur est un bon exercice pour réaliser cela. »

Conscience christique : Ce fut lors d’un voyage dimensionnel qu’O. dit avoir « rencontré Jésus », sous la forme d’une conscience christique.

« La conscience christique est quelque chose que mêmes les Agarthans essayent d’atteindre en ce moment même. Ils l’ont atteinte en grande partie, mais pas totalement. C’est de l’amour d’une dimension supérieure à la 5D. Vous ne pouvez pas l’atteindre en 3D. Ce sont les leçons apprises en 5D qui sont importantes, et qui permettent d’accéder à la conscience christique. »
Systèmes de dimensions

« La dimension 0 est un point infini dans un système de dimensions infinies.

Dans la 0D, un point n’a pas conscience de son existence ou d’autres existences, mais cependant il existe.


La 1D est une ligne infinie faite de points infinis,

La 2D est un plan infini fait de lignes infinies,

La 3D est un espace infini fait de plans infinis,

La 4D est un moment infini fait d’espaces infinis,

La 5D est une réalité infinie faite de moments infinis,

La 6D est une perception infinie faite de réalités infinies,

La 7D est un univers infini fait des dimensions 0-6.
A ce stade il y a une super-conscience de tous les points, lignes, plans, espaces, moments, réalités, et perceptions. A nouveau, le point est atteint mais avec la connaissance de son existence dans les dimensions précédentes. Cela permet l’existence d’un point de 7D, la conscience des dimensions qu’il contient, qui le différencie du point de 0D. C’est un peu comme de redevenir bébé, mais avec la connaissance de vos vies passées.

La 8D est une ligne universelle infinie faite des points universels infinis,

La 9D est un plan universel infini fait des lignes universelles infinis,

La 10D est un espace universel infini fait des plans universels infinis,
La 10D est similaire à la 3èmeD, dans le sens où c’est là que des êtres commencent à se mouvoir dans l’espace, et pour peuvent pour la première fois étudier les points de 7D, lignes de 8D, et même les plans de 9D. C’est comme lorsque nous, en 3D, étudions les atomes, les particules et les ondes qui existent dans les dimensions 0-2.

La 11D est un moment universel infini fait des espaces universels infinis,

La 12D est une réalité universelle infinie faite des moments universels infinis,

La 13D est une perception universelle infinie faite des réalités universelles infinies,

La 14D est un multivers infini fait des dimensions 0-13.
A nouveau, à ce stade il y a une super-conscience de toutes les précédentes dimensions atteintes. A nouveau un point, mais avec une connaissance et mémoire dimensionnelle ajoutée.
Je peux faire cela jusqu’à la 35èmeD, mais au-delà ça me dépasse pour l’instant. »

Précisions sur les corps selon les dimensions : Plus la dimension est proche de la notre (3D supérieure), plus le corps ressemble au notre tel qu’on le connait actuellement.

« Le corps de la 4ème dimension est un mélange de toutes vos vies passées, présentes, et futures, sur une seule ligne temporelle. »


« Le corps de 5ème dimension est un mélange de toutes vos vies passées, présentes et futures ainsi que toutes les résultantes possibles des réalitésalternatives sur une seule ligne temporelle. »


« Le corps de 6ème dimension est un mélange des vies passées, présentes et futures, des résultants possibles ainsi que les perceptions infinies de toutes les lignes temporelles. »


Précisions sur l’environnement selon les dimensions : S’il n’y a que le passé et le futur, c’est la 4D. S’il y a l’implication d’autres résultantes possibles, c’est la 5D. Par exemple, si vous n’avez jamais été docteur dans votre ligne temporelle, en 5D vous pouvez vous percevoir comme vous êtes maintenant, avec avec une vie de docteur. Dans la 4D, il vous faudrait voyager dans le futur ou le passé, si vous avez été ou serez docteur.

Précisions sur la 5D : C’est la dimension des réalités et/ou des possibilités. En 3D, si vous regardez un chat, vous voyez juste la forme d’un chat, comme à l’ordinaire, mais en 5D le chat ressemblera à beaucoup de choses, tous les moments de son existence réunis. Non seulement cela, mais également toutes ses existences possibles. C’est ce qu’est la 5D, l’univers des possibilités. La 3D est l’univers de l’espace, et la 4D l’univers du temps. Dans la 5D, vous pouvez être n’importe quel de vos soi précédents ou futurs, ou n’importe quels des soi possibles que vous auriez pu devenir… Mais vous ne pouvez pas devenir la possibilité de quelqu’un d’autre, c’est seulement sur votre ligne temporelle. « L’exemple du chat était pour montrer qu’un chat qui ne cherche pas à apparaître sous une forme précise changera de forme constamment et sera connecté à ses autres soi. »

L’invisible miroir du visible : La 5D peut être considérée comme « miroir » de la 3D. Mais c’est juste un terme, ce n’est pas une image miroir exacte, c’est aussi une « version future plus saine que la notre ».

« Si vous allez maintenant en 5D, vous serez toujours sur terre, au même endroit que là où vous êtes maintenant. Ce n’est pas suffisamment loin pour changer l’existence de la terre et le lieu. Mais si vous voyagez jusqu’à la 8ème dimension, la terre pourrait ne pas exister, et en réalité elle n’existe pas, du moins au même endroit. » En entrant dans la 5D, vous voyez les Agarthans et d’autres êtres de 5ème dimension.

Précisions sur la surface de la terre en 5D : La surface de la terre en 5D est largement sauvage, car personne en vit à la surface. Il n’y a pas de villes, mais il y a de l’activité. Il y a des animaux et plantes qui n’existent pas dans la 3D.

La 5D calquée sur la 3D : La 5D ressemble à la 3D dans cette partie de l’univers, mais ce n’est pas la copie exacte.

« En d’autres endroits de l’univers la 5D ne reflète pas la 3D autant qu’ici, il y a de plus grandes différences. » « Votre main gauche est perçue comme si c’était votre main droite… ainsi la première image que vous voyez n’est pas vraiment vous mais un autre corps. La 5D est une image miroir de la 3D seulement parce qu’elle en partage des similarités effrayantes, et parfois les choses ne sont pas comme vous vous en rappeliez en 3D.«

Les miroirs peuvent être considérés comme des portes, on peut entrer dans d’autres dimensions par un miroir. « La première image que vous voyez (dans un miroir) n’est pas la 5D, elle est trop proche pour l’être, mais peut-être qu’au travers des images suivantes de vous-mêmes vous finirez par voir dans la 5D. » O. indique qu’il n’est pas un expert en ce domaine, et ne pas savoir comment traverser physiquement, mais qu’il sait que la possibilité de voyager par des miroirs est réelle et que c’est ainsi que des humains sages lui ont expliqué.

En 5D, nous avons tous nos corps, comme en 3D, c’est seulement la perception qui change quand nous ascensionnons.

Quand on regarde la terre de l’espace : « Depuis notre dimension nous voyons un sphéroïde aplati en rotation, vert, avec des terres, et bleu avec de l’eau, c’est tout.

Depuis la 4D nous voyons toutes les formes qu’elle a prise simultanément, depuis sa création jusqu’à sa mort et inversement, sur une seule ligne temporelle.

Depuis la 5D nous voyons simultanément toutes les formes possibles qu’elle peut avoir ou qu’elle prendra, depuis ses créations infinies possibles jusqu’à ses mortsinfinies possibles, et inversement, sur une seule ligne temporelle.

Depuis la 6D nous voyons toutes les formes possibles que toute chose peut avoir eu et prendra (dès lors tout est totalement autre chose), de ses créations infinies jusqu’à ses morts infinies et inversement, sur des lignes temporelles infinies.

Depuis la 7D nous percevons toute l’existence dans toutes les dimensions précédentes comme un unique point.

Note : il y a des fréquences et octaves infinies, et pas de barrière définie quand il s’agit des dimensions. Par exemple… quelqu’un peut apprendre à percevoir les lignes temporelles de possibilités d’une personne, les unes après les autres, et pas accéder directement du premier coup aux lignes temporelles infinies. On sera alors comme quelque part entre la 4ème et la 5ème 
dimension. » 

Entités extraterrestres

Tout ce qui est d’une polarité a son équivalent. Il y a un équilibre entre le positif et le négatif. Il y a des extraterrestres positifs (les Blonds positifs, etc), comme négatifs (Blonds négatifs, reptiliens, dracos, gris, etc). Certains sont en 3D, certains en 3D avec des facultés de 4D, certains sont en 4D, d’autres en 5D, 6D, etc. Au niveau de la 5D, le conflit réside dans la façon dont les dimensions inférieures s’orientent, au niveau des lignes temporelles… ce n’est pas un conflit physique.

Expériences d’O. : O. a rencontré des êtres qui sont venus le voir, ils venaient probablement d’installations souterraines. « Ils ont essayé de m’effrayer et de me mentir sur mon existence… Il y a des êtres négatifs de toutes sortes… ils changent de forme. » « Des croisements d’animaux avec je ne sais quoi d’autre… » « Le principal était un faucon et sa forme la plus importante était un serpent d’eau. » Note : le faucon est peut-être en lien à cette entité, mais O. ne l’a pas confirmé.

Blonds négatifs : Ils peuvent se présenter sous la forme « d’Ashtar », mais c’est pour nous tromper. C’est pour que nous les vénérions. O. indique que ceux qu’il a vu avaient des cheveux courts, avec des yeux aux pupilles verticales. C’est un ancien démon sous une nouvelle forme. (Lien avec : Astaroth, un démon présent dans les croyances de la goétie, science occulte de l’invocation d’entités démoniaques.) Ils sont d’Orion. Ils utilisent de nombreux symboles, en général la spirale ou la pyramide. A leur niveau la télépathie est universelle.


Les gris à la peau brune accompagnant les Blonds, qu’O. a vu lors de ses abductions, ressemblaient à ceux-là pour la couleur mais étaient un mélange de différentes sortes de « gris ». « Souvenez-vous qu’il y a de nombreuses espèces de gris ».

« Ils ont essayé de m’avoir de leur côté, et ils essayent toujours. C’est leur nature de tromper, par tous les moyens. Ils sont jaloux. Au début ils étaient gentils, ils essayaient de me prouver qu’ils avaient de bonnes intentions, ils me disaient qu’ils m’aimaient, ils m’ont même abducté une fois, et c’est alors que je vis qu’ils n’étaient pas ce qu’ils disaient être. Ils affirmaient qu’ils me soignaient, mais tout ce qu’ils firent était de me soigner temporairement et de placer des objets dans mon corps pour m’empêcher d’ascensionner, et d’entrer dans la 5D. Avec suffisamment de méditation j’ai été capable de contrer et de stopper le fonctionnement des implants. Les implants brouillent votre attention, et vous mettent en colère parfois. Vous perdez le contrôle et ils peuvent implanter des pensées. »

Abductions par des Blonds : O. se rappelle trois abductions par les Blonds, la première à 17 ans, après la naissance de son fils. « Je ne pense pas qu’ils me cherchaient moi. Ils cherchaient mon fils. Ils m’ont pris dans mon sommeil et je me suis retrouvé dans leur vaisseau où ils opéraient, mais sans douleur comme d’autres personnes ont senti. Mais ce n’était pas pour autant agréable, ils me disaient toujours qu’ils me soignaient, mais c’était comme s’ils me modifiaient d’une certaine manière. Il y avait à bord différents êtres, 6 ou 7, principalement des gris qui essayaient de se faire passer pour des humains, mais je savais qu’ils ne l’étaient pas. Ces gris avaient une peau brune. Les autres étaient des Blonds (comme ceux représentés pour « l’Ashtar command »).

O. se souvient d’abord qu’il était allongé sur une table, avec son cousin et son meilleur ami, dans une petite pièce. Il y avait une lumière faible en arrière-plan, qui donnait un reflet bronzé ou doré à toute chose. Et ils avaient des machines, introduites en moi, comme des outils médicaux avancés. Ils utilisaient ses outils qui étaient reliés à quelque chose d’autre au-dessus. Ils me soignaient en retirant les toxines et en plaçant des choses en moi qui m’aideraient à ouvrir mon troisième oeil, mais c’était une ruse. Je savais que quelque chose n’allait pas, car les êtres angéliques (blonds) laissaient les « gris » (à la peau brune) travailler sur moi, et je ne le voulais pas. Je me souviens avoir été piqué, entaillé, mais je ne me concentrais pas là-dessus, je me concentrais sur eux, j’essayais de leur dire que je voulais partir. Ils travaillaient principalement sur les zones de l’estomac, de la poitrine, et bien sûr des endroits plus personnels, mais pas tant que ça. »


Techniques employées par les abducteurs : O. se souvient du processus entier d’abduction. L’OVNI était « une boule ronde d’énergie, sphérique, de la taille d’un bus de ville, ou plus grand que ça. Il brillait d’une lumière bleue. » Le transfert d’O. de sa chambre jusqu’à l’OVNI s’est effectué par un processus qu’il appelle « aspiration de la DMT ». Note : C’est proche de ce qui est décrit dans l’article « Processus de l’abduction en temps zéro« .

« Ils aspirent votre DMT (dimethyltriptamine) dans un vortex tournoyant. Vous vous sentez comme un bout de papier dans un vide. Pour les personnes qui étaient avec moi, je n’ai pas observé leur réaction, j’ai juste vu qu’ils étaient pris dans le vortex avec moi. Et après, j’étais allongé sur la table. Quand nous rêvons, la DMT s’écoule parfois de la glande pinéale, comme de l’eau mais ce n’est pas de l’eau, je peux le voir si je choisis de le voir. La DMT brille d’une couleur bleue-violette. L’expérience que j’ai eue, c’est ce qui vous arrive quand votre DMT est aspirée. Ils créent un corps physique sur le vaisseau sur la base de cette DMT. Ils devaient travailler sur un corps physique, ils répliquèrent mon corps en utilisant ma DMT et leurs machines. A l’époque, je ne savais pas comment ils le faisaient, je l’ai appris plus tard en ouvrant progressivement mes chakras. Ils répliquent un corps physique de sorte que personne ne remarquerait l’absence du corps physique.

Les ETs abductent rarement un corps, c’est imprudent, alors qu’ils peuvent simplement le recréer dans leur vaisseau. Ils prirent ma conscience, et recréèrent un corps grâce à elle. Nous pouvons le faire nous-mêmes, nous avons des corps infinis. Ce n’était pas comme un corps astral, le corps astral est simplement une façon sûre de voyager, c’est le corps le moins physique, et il ne servirait pas aux ETs. Ma conscience est dans le DMT, c’est une molécule qui sert de portail. Ils peuvent mettre votre DMT dans un conteneur (Note : On pense ici à la « boîte noire » enfermant l’âme, rapportée par Karla Turner), et puis vous mettre dans un nouveau corps, mais ce n’est pas un clone. C’est en réalité la réplique de votre corps original. Tout ce qui sera effectué sur elle sera fait sur le corps original. C’est le même corps, comme si le même corps se trouvait à deux endroits différents. Je sais maintenant que le conteneur peut être n’importe quoi, mais ils utilisent fréquemment ces petites boîtes noires. Cela n’a pas besoin d’être une boîte noire, il suffit d’avoir la technologie de « capture d’âme ».

[Pour le retour dans ma chambre, c'était pareil.] Mon corps a été aspiré dans ce « vortex » dans lequel j’avais l’impression d’être un bout de papier, mais avant de me faire revenir chez moi ils m’ont d’abord déposé à différents endroits du monde pour que je puisse me calmer après ce qu’il s’était passé. C’était une expérience extrêmement émotionnelle, j’avais des sentiments contradictoires. Je devais me calmer et ils le savaient. Ils m’ont déposé en Afrique, mais je ne sais pas où exactement. Ils choisissaient un endroit, et c’était sous un arbre. Et je m’asseyais là, et pensais aux évènements, aussi longtemps qu’il me fallait pour y penser et pas davantage. Je ne suis pas parti à l’aventure, c’était de jour, j’étais dans l’ombre d’un arbre. C’était très calmant. Cela a duré des heures. Puis ils ont effacé ma mémoire et m’ont ramené à l’endroit d’origine. L’activation de l’ADN m’a révélé tout cela, cela m’a presque tout révélé. »

A propos de la DMT : La DMT est un « esprit de l’eau », la molécule elle-même… elle partage sa conscience avec l’eau, elle vient de l’eau. « Tout est connecté, tout existe à tous les niveaux et états d’existence… tout la question est d’apprendre comment accéder à ces niveaux pour communiquer. »

Situation actuelle vis-à-vis des « blonds » : « Ils ne peuvent pas revenir, et s’ils reviennent ça se passera comme je le veux moi. [Si tel était le cas], je leur enseignerai, les aimerai… je serai moi. Ils n’essayeraient pas de me dupliquer, ils ne pourraient pas le faire, ma DMT ne sort pas de ma tête. Je ne rêve pas, je ne rêve jamais. Je rêvais jusqu’à [l'activation] il y a environ 4 ans. Je voyage, je travaille, j’apprends. On ne rêve si l’on est soi-même où que l’on se trouve. Vous n’avez rien à craindre. Voulez-le. C’est aussi simple que ça. » Ainsi, les personnes qui se laissent abducter n’ont ultimement pas la capacité de « ne pas vouloir » être abducté. Nos croyances détruisent notre libre-arbitre.


Dernière abduction par les Blonds : La dernière abduction change la situation, car contrairement aux deux premières, O. rencontra un homme quand il a été « déposé pour digérer l’expérience » en Afrique. Cet homme lui demanda pourquoi O. se laissait enlever par les extraterrestres. Il portait une toge rouge et avait un bâton.

« Il était spécial, il avait une partie de mon âme, il avait quelque chose sur sa peau qui m’est propre, et nous nous sommes tenus les mains, comme deux corps mais un seul esprit. Une seule âme. J’ai appris qui il était bien plus tard. Toutes les âmes sont une au centre, mais elles se séparent et forment des groupes et sous-groupes infinis… »

Ensuite, O. a dû affronter ses abducteurs, et leur dire de ne plus jamais revenir le voir.

« Ils n’ont pas apprécié cela et affirmaient m’aimer. Ils me disaient qu’ils me soignaient et me donnaient des capacités. Je leur ai dit que s’ils m’aimaient ils n’opéreraient pas sur moi ni n’enlèveraient ma famille, et me laisseraient tranquille. Je pense qu’ils étaient réellement un peu tristes, j’étais comme un de leurs enfants ou quelque chose comme ça, c’était un amour perverti – car maintenant ils me détestent ! »

O. indique que les Blonds lui avaient donné des capacités, mais pas celles qu’il a maintenant, car désormais il est libre.

« Je suis sur le siège de contrôle, je crée par mon esprit et seulement par mon esprit, auparavant, c’était par les implants et leur influence. Les implants me permettaient d’entrer dans les rêves des autres et de voir à distance. Ils m’offraient des cadeaux, pour que je sois content. [Les Blonds] cherchaient à m’avoir de leur côté, tout comme l’esprit Elegua dans mon enfance, c’est toujours pareil. Ils veulent tous qu’on les vénère, et nous donnent des fausses croyances. Ils manipulent la vérité, ils ne mentent pas entièrement. Tout existe et toute chose est possible, de sorte que rien ne peut être un mensonge. »

O. indique qu’il rencontre tout le temps des personnes qui sont tombées dans le piège… comme les « travailleurs de lumière », les moines, et d’autres… Après cette troisième abduction, O. s’est mis à méditer très sérieusement, et a dissous les implants. Les pratiques de méditation et de mouvements utilisés sont ceux de la tradition transmise par sa famille.

De l’ADN de dragon : Ce type d’abduction s’est reproduite à trois reprises, et la troisième fois était légèrement différente car c’est à ce moment-là qu’O. s’est rebellé.

Les abducteurs s’intéressaient au fils d’O. car « lui et moi avons un ADN unique, venant du côté paternel. C’est l’ADN des dragons, mais d’avant cet univers, c’est pas les dracos ou les ETs. Nous descendons d’eux. Pas les dragons des mythes. C’est une race d’êtres du dernier cycle de l’univers, de plus de 25 millions d’années. Ils transcendent le temps. Ils vivent dans notre ADN et sont au-delà de la 5ème ou 6ème dimension. »

O. indique avoir été à Agartha à l’aide d’un de ces dragons, avec qui il s’envola (en 5D) pour passer par le pôle nord. « Ils sont très longs, leur taille est de plusieurs kilomètres, comme des serpents mais ce ne sont pas du tout des serpents. Leur tête n’est pas la même que celle des dragons chinois, ils ont un visage unique. Ils ne se déplacent pas en ondulant, ils ont des ailes. On peut dire que les dragons chinois ressemblent le plus à ces dragons, mais si vous en voyez vous verrez que c’est très différent. »

L’ADN permet de nous défendre de toutes sortes d’énergies négatives. Les dragons sont au-delà des ETs de cet univers, et peuvent nous donner la connaissance de l’éternité. Les ETs s’intéressaient à cet ADN à des fins de pouvoir, recherche, clonage, etc. Ces dragons ne ressemblent à rien de semblable dans cet univers. Les dragons sont des créatures qui ont beaucoup d’amour et qu’on ne peut contacter qu’avec l’activation de l’ADN.


« Cette représentation d’immortels chinois, parmi la plus ancienne, de la dynastie des Han, les montre volant sur des dragons. » O. commente :

« C’est là le piège dans lequel de nombreux taoïstes sont tombés. Tout comme les religions, ils ont été infiltrés. La plupart, sinon tous les taoïstes sont possédés. Les magiciens sont devenues les victimes des esprits. Cette image avec des dragons pourrait faire référence aux « vrais » dragons, mais c’est juste une image et cela ne signifie pas forcément qu’ils ont activé leur ADN. »

« Les dragons dans mon ADN sont du dernier cycle universel, et la façon dont ils continuent d’exister est en entrant en une profonde hibernation dans l’ADN des premières formes de vie d’un nouvel univers, et par l’activation d’un ADN ils sont libérés. Les dracos et d’autres magiciens noirs ont imité ce processus avec la kundalini, puisqu’ils ont évolué des reptiliens et anciens dragons (pas les dragons dans mon ADN) de cet univers. Les royaux ont des ailes et des cornes, et des corps comme de longs serpents. Mais cela résulte d’une évolution ici dans cet univers, et ce n’est pas en lien avec les dragons du dernier univers. »

On pourrait ainsi libérer la conscience d’une race négative.

« Ceux qui jouent avec le feu seront brûlés. J’étais préparé à tout cela, je devais le faire par moi-même. C’est là que le dragon dans mon ADN m’a parlé des dracos et de comment les battre. Les dracos et les dragons de mon ADN ne sont pas amis. »

Contrairement à la kundalini, l’activation de l’ADN telle que décrite par O. n’utilise pas l’énergie d’une autre entité.

Avec la kundalini, « vous êtes à la merci de quiconque vous l’a donné. » « Mon activation est la mienne, je peux voyager à volonté, je ne suis possédé en aucune manière. » (Note : voir les effets de la transmission de l’énergie post-mortem d’Ueshiba Sensei à Nakazono pour une comparaison).

« Je ne sais pas si tout le monde a de l’ADN de dragon. Nos soi supérieurs pourraient être différents. Mais je crois que beaucoup d’entre nous partageons cet ADN. C’est ce qui m’a aidé à me débarrasser de l’ADN de draco et des implants extraterrestres. » « Nous avons bien sûr des soi supérieurs différents. Ce dragon, c’était moi aussi, dans le passé, si vous voulez. »

Note : Pour un autre point de vue sur les dragons, également considérés comme positifs, voir ces deux articles de Franz Erld (Psitalent).

Le sommet de la pyramide : Les blonds travaillent pour « deux puissants êtres reptiliens au sommet de cet empire, ayant l’air d’alligator, mais ce ne sont pas les dracos ». « Ils tirent les ficelles. » Ils sont connus sous divers noms sur l’ensemble des planètes qu’ils contrôlent, « j’ai oublié ceux qu’on utilise sur terre ». Eux-mêmes sont contrôlés par d’autres êtres, « cela continue à l’infini. » Ils sont contrôlés par un être de 6ème dimension, « Lucifer ».

« Je ne l’ai pas vu !!, mais je l’ai senti. Les Agarthans et ma famille m’ont parlé de lui. Ils m’ont dit qui il était et comment il avait chuté de la 7ème dimension, et à quel point il est beau, mais aussi à quel point il est trompeur. » Lucifer est le maître de l’illusion. Même de l’illusion de dieu. « Ce fut la partie la plus difficile de mon « test » : apprendre à utiliser mon coeur pour faire la différence entre Lucifer et l’amour. »

Hommes en noir : O. indique ne pas en avoir vus mais ajoute que « c’est pour les faibles d’esprit, sans vouloir offenser personne. Ils peuvent venir à moi, mais il n’y aurait pas d’intérêt. Ils ne pourraient pas m’influencer, en aucune manière. »

Militaires : « J’en ai vu un chez moi, mais j’en ai pas vu beaucoup. Je sens plutôt que je ne vois quand je ne médite pas. Par ailleurs, cet homme était là pour m’attaquer. Il était caucasien, mais il y en a de toutes les races. »

Entités encapuchonnées : O. indique que ces entités font des attaques psychiques, ont des yeux rouges brillants, des traits anguleux et des griffes. O. indique en avoir vu en 4D, en méditation, et qu’il s’agissait une entité négative puissante travaillant avec d’autres entités négatives comme les blonds. « Mais je n’en suis pas sûr car il s’est enfui. Je n’en ai pas revu depuis. »

Entité négative durant l’enfance, avec un chapeau : Les pratiques proches du vaudou de la mère d’O. faisaient qu’O. voyait souvent, durant sa jeunesse (vers 4ans), un « homme avec de longs cheveux noirs et un chapeau comme celui d’un croque-mort. » Il n’avait pas de jambes en-dessous de ses genoux. « Il apparaissait dans ma chambre« . C’était un être de 4D, mais il « était capable de voyager dans la 1ère et 2e dimension« . A l’époque, O. ne savait pas comment c’était possible mais il dit « le savoir maintenant car j’ai traversé toutes mes expériences passées et je comprends désormais clairement la majeure partie d’entre elles. »

O. pense que cette entité au chapeau prenait cette apparence terrifiante pour l’effrayer, à la fois pour lui soutirer de l’énergie et pour « me faire penser qu’il avait besoin du vaudou pour se protéger. C’est un jeu bien rôdé« . Cet être menait aussi des attaques psychiques, il « étouffait« , et « immobilisait » O. durant la nuit, « serrant ma gorge de ses mains« , « jusqu’à ce qu’il était sûr que je meure, puis il arrêtait. Et mon corps était paralysé bien sûr, je ne pouvais pas bouger. Mais j’allais bien, tout cela était normal pour moi et ma famille. Ils utilisent leurs capacités hyper dimensionnelles pour vous paralyser, mais c’est une ruse de l’esprit, c’est nous qui nous le faisons à nous-mêmes, en fin de compte. » Ces expériences étaient « tout à fait normales pour moi. J’en avais besoin pour en arriver où je suis. »

Créatures aux formes changeantes de 1D/2D : O. dit que la première et seconde dimension « vous donneraient des vertiges si vous n’êtes pas habitué. » O. dit ne pas être expert de ces dimensions mais qu’il y voyait des « objets flottants non-intelligents, comme des animaux dans la mer, juste flottants« , ainsi que « des êtres puissants et en colère qui tenteront de vous tirer vers eux s’ils vous remarquent. » Ils ne sont « pas très intelligents mais puissants. » De nombreux êtres de 1D/2D et 4D prennent des formes effrayantes, comme une forme de squelette.

Créature tentaculaire de la 4D supérieure : O. dit avoir combattu avec ces êtres lors de ses voyages dimensionnels. Le combat se fait par l’esprit.

« Parfois ils m’envoient ces créatures qui me poursuivent, et après les avoir tuées je trouve ces créatures noires, et je dois les chasser. Ils m’envoient ces créatures la plupart du temps parce qu’ils sont lâches. Il y a différentes créatures, mais celle dont je me rappelle le plus était une créature marine. Il avait une coquille de la forme d’un cône avec le sommet pointu, comme un chapeau de magicien. Elle faisait 1,5m environ, et avait des tentacules sortant du bas. Pas d’yeux, pas de nez ou de bouche, et des tentacules qui grandissaient ou rapetissaient. Elle pouvait aussi transformer sa coquille en armes coupantes pour m’attaquer. C’était il y a 5 ans (2008), avant mon voyage en terre creuse. C’est ce que nous rencontrerons tous en voyageant dans le cosmos au travers de l’espace-temps. Nous rencontrons d’abord le mal et ensuite l’amour afflue si vous réussissez le test. C’est ainsi que j’ai atteint la terre creuse le première fois… en réussissant un test. J’ai réussi en repoussant la peur et en étant MOI. Ce fut extrêmement pénible. Quiconque cherchant à s’élever dans les dimensions passera par-là. C’est commun. »

Les revenants : « Les fantômes peuvent aussi aller dans ces dimensions inférieures depuis la 4D. » « Ceux qui ne trouvent pas la lumière ou une autre façon d’avancer… certains ont des affaires inachevées, et certaines mauvaises personnes ne peuvent pas aller plus loin avant que les personnes qu’ils ont blessées, ainsi que leurs familles, sont mortes. »

Consciences animales : D’autres êtres vont aussi dans les dimensions 1D/2D. Les consciences animales s’y trouvent (âmes groupes propres à une espèce animale). Ces consciences animales ressemblent aux animaux mais sont plus grandes que leurs contreparties physiques. O. indique avoir parlé à des arbres individuels, et des animaux. A ce propos, il explique avoir vu l’âme collective de l’humanité. « Je l’ai vue car je l’ai quitté, et quand j’y suis entré à nouveau, je pouvais la voir. »

L’âme collective de l’humanité est très difficile à définir par des mots, mais qu’on peut se l’imaginer comme étant « tous les éléments qui font un humain, mais s’étendant par des échos au-travers du cosmos, mélangée à d’autres âmes groupes… C’est un écho… de la totalité de ce fait un humain… Simplement toute l’humanité en tant qu’un seul écho voyageant dans le cosmos, se repliant sur elle-même... Cela prend du temps pour apprendre à naviguer dans les couloirs ou les échos. » O. indique qu’à ce moment là il était au-delà de la 5D et qu’il était alors aidé par un ami, mais pas humain ou quoi que ce soit du genre.

Reptiliens et autres ETs : Les êtres dont Stéphane Cardinaux a dressé le profil bioénergétique sont en général correctement dessinés, bien que ce sont des dessins faits à la main. Certains viennent d’autres mondes mais tous résident sur terre.

 
 

Alimentation des ETs : Les gris absorbent par leur peau des fluides concoctés, composés de tissus et d’autres ingrédients dégoûtants. Les reptiliens sur terre ont généralement une alimentation composée de viande. Les dracos sont composés de différentes classes et mangent différentes choses : les classes inférieures de la viande, et les classes supérieures se nourrissent d’énergie comme les vampires. Aucun de ces êtres n’est de 5D, excepté pour les véritables blonds positifs.

Petit peuple : Il existe de nombreux êtres (comme le petit peuple, etc) qui sont de petites tailles.

Blonds positifs : Ce terme désigne des humains blonds au travers de la galaxie. Il y a quelques races qui sont blondes – nous ne parlons pas ici des « Blonds négatifs » faussement angéliques. O. indique avoir communiqué avec certains Blonds positifs, mais seulement en cas de nécessité. Ces Blonds véritables sont de 5D, contrairement aux autres extraterrestres négatifs qui ne parviennent pas à atteindre cette dimension, et restent bloqués en dessous (3D et 4D, avec ceux qui peuvent descendre même dans les dimensions inférieures).

Ils sont bloqués « pour différentes raisons, mais principalement à cause de leçons qu’ils n’ont pas apprises correctement. » « Ils ont évolué d’un point de vue technologique et même biologique dans certains cas, mais pas spirituellement. Ils ne vibrent pas à la bonne vitesse, et perdent la capacité à ascensionner. C’est ce qu’il se passe quand on fait le choix de la séparation et du chaos, et c’est ce qu’ils reçoivent en retour. Plus il y a de tromperie effectuée, plus il faut travailler pour ascensionner. C’est plus facile pour nous, humains, venant de dimensions inférieures, d’ascensionner en 5D, que pour eux qui descendent (bien que nous venions pas tous de dimensions inférieures). Ils doivent s’harmoniser plus que nous, avant de pouvoir s’élever. » 

Techniques des êtres négatifs

Les serpents implantés : C’est un genre de petite créature implantée dans le corps, qui se nourrit de l’énergie humaine. C’est une technique vampirique.

« En 4D il y a de nombreux serpents, ils changent de forme. Vous devez méditer et si vous n’en êtes pas capable vous devez avoir une diète stricte d’aliments crus seulement jusqu’à ce que vous soyez en mesure de vous concentrer et de méditer. Ensuite vous devez entrer en vous-même et les retirer, mais quelqu’un d’autre peut aussi le faire pour vous. Ils sont contrôlés par la pensée et avec de fortes intentions vous pouvez les extraire. » (Note : l’existence de ces serpents est indiquée également par Franz Erdl)

Attaques psychiques et créations de « faux rêves » : Ils peuvent le faire mais « ils ne sont plus assez forts pour moi maintenant. Ils veulent que nous arrêtions de chercher à débloquer l’ADN, car alors nous pourrions nous défendre. »

Manipulation des grilles de cristaux liquides : Ce terme fait référence à une technologie permettant de camoufler des parties du ciel ou d’autres lieux. C’est une formation intelligente de cristaux liquides de 2D, influencée par l’énergie électromagnétique. C’est le même principe qu’un écran d’ordinateur. Cela permet par exemple à des OVNIs de se dissimuler, la grille de cristaux liquide faisant office « d’écran » gigantesque dans le ciel. En les manipulant soi-même, on peut perturber la lumière et la distance, et faire « bouger » des corps célestes (voir image ci-dessous), un peu comme si une vitre transparente était placée entre soi et le ciel et qu’on agissait dessus. Il n’y a pas que des OVNIs qui se dissimulent ainsi.

« Je peux créer des formes dans l’air grâce à ça, comme des cubes ou des symboles géométriques. C’est dans la 2D, cela ne peut pas tomber sur terre. » Ces formations peuvent être gigantesques, cachant toute une partie du « vrai » ciel », si elles sont manipulées de la sorte. Les formes de ces cristaux sont dues à l’énergie électromagnétique des auras. « C’est partout, je peux leur donner une forme, les déplacer… grâce à mon aura… et cela fait « danser » la lune » (voir ci-dessous).

A noter qu’il est possible de voir, en de rares occasions, des personnes, des êtres ou des lieux, entourées d’une structure géométrique transparente, comme du verre, ce qui les rend invisibles à toutes entités de dimensions supérieures. C’est une protection, qui peut durer pendant plusieurs semaines selon nos observations. Ce serait réalisé par la maîtrise des cristaux liquides calqués sur l’aura de la personne.



Dans une vidéo postée en mars 2013 filmée avec un portable, O. montre les effets de la manipulation des grilles liquides de cristal. Quand il la manipule, la Lune (point lumineux) se déplace derrière les arbres et le lampadaire.

Nature des cristaux liquides : « Les cristaux liquides normaux sont partout. C’est la structure de l’univers. Toute la matière est faite de cristaux liquides, tout « enregistre » quelque chose. C’est la nature des cristaux d’enregistrer de l’information, tout est « enregistré » quelque part. Nous sommes constitués de cristaux liquides. »

O. a écrit : « L’énergie cosmique est comme une matière en cristal liquide qui s’organise intelligemment et s’adapte aux nouvelles situations… Quand l’énergie cosmique se répand depuis le soleil, elle est au début une grande masse propulsée vers la terre mais devient comme de nombreux courants tournoyants, la principale partie étant canalisée dans les pôles et les plus petits courants étant canalisés dans les chakras naturels et artificiels que l’homme a créé sur la planète. »

Manipulation des propriétés électromagnétiques d’objets : Cela est possible pour provoquer la lévitation, par des sons ou autre. A ce propos, les mots (comme les mantras) n’ont pas de pouvoir en eux-mêmes, ils véhiculent notre propre pouvoir. Tout cela font partie d’écoles inférieures de pensée.

Utilisation de moments où les dimensions se rapprochent : Il y a de nombreux moments où circonstances qui affaiblissent la distance entre les fréquences et les dimensions. Tout cela se base sur l’énergie électromagnétique.

Magie, sceaux et talismans : Il est question ici notamment des sigils et à « l’écriture-nuage » des taoïstes.

« Ils apprennent, par un entraînement inférieur de l’imagination, à stocker du sens et de l’énergie dans un objet. Ils sont piégés par ces rituels. Ce n’est pas la vraie voie taoïste. Lao-tseu n’approuverait pas ! C’est inférieur, ou modifié, ou trompeur. Les temps nouveaux sont là et aussi de nouvelles formes d’ascension. Elles sont anciennes mais nouvellement introduites. »

Channeling : O. indique pouvoir channeler, mais dit avoir plutôt choisi d’entrer dans le monde des êtres à qui il parle. C’est pourquoi il ne pratique pas le channeling, et qu’il ne laisse rien ni personne dans son esprit ou son corps longtemps. Si c’est le cas, c’est parce que c’est un être à qui il fait confiance, qui souhaite lui montrer quelque chose… mais ça reste bref.
Monde souterrain

Le monde souterrain est principalement peuplé d’entités négatives, contrairement à Agartha.

« Il y a de nombreux êtres malveillants dans la croûte de 800 miles (environ 1300 km) qui nous sépare de nos voisins Agarthans. Il y a de nombreux dangers, où nous choisissons d’en voir, mais les Agarthans, au travers de leurs villes satellites et de leurs lieux de vie à grande profondeur, maintiennent l’autorité sur la terre creuse et souterraine, qui par ailleurs sont des endroits séparés. »

Bases souterraines : Ce sont des endroits désagréables. O. indique qu’ils ont tenté d’envahir Agartha.

« Par le passé, c’est ainsi que la bibliothèque au pôle nord a été détruite par le feu. Et désormais l’entrée du pôle nord est camouflée et sous haute sécurité. Ils n’ont pas pu pas se mesurer à la technologie des Agarthans et ont dû battre en retraite. » Il n’y a pas eu d’incident quand O. était en Agartha, mais il indique qu’ils tentent toujours de mener une invasion, mais sans succès, « ça ne marchera jamais, et le gouvernement secret est bientôt terminé. »

Le monde souterrain est là où vivent toutes sortes de créatures négatives et prédatrices. « Il y a un énorme réseau de tunnels souterrains et de grottes qui sont reliées de par le monde, et qui peuvent être accédées de diverses façons. »

Le gouvernement secret : « Les absurdités actuelles finiront bientôt, le gouvernement secret sera révélé, et avec cette révélation il disparaîtra. Les bases souterraines seront également détruites. »



Utilisation d’une technologie d’espionnage : Confirmant d’autres sources, O. rapporte avoir été confronté à des sortes d’orbes, un peu comme les « kinos » dans Stargate Atlantis, qui peuvent entrer dans une pièce et émettre un « flash ». Ce sont des sortes de caméras de pointe, utilisées entre autres par le gouvernement secret. Parfois, elles sont confondues par des âmes, du fait de leur forme d’orbe. Mais quand il y a un « flash », avec un « bruit de flash », et qu’on les voit nous suivre (en 3D mais elles sont invisibles), alors ce ne sont pas des orbes. Contrairement aux orbes, « les caméras ont un aspect mécanique, vous pouvez dire la différence. »

Mais de même que les orbes, « les deux ressemblent à des boules de lumière. La caméra ne s’illumine généralement que lorsqu’elle va émettre un « flash ». Elle enregistre plus que votre image, elle enregistre aussi les patterns du cerveau et les humeurs. » O., après avoir été « attaqué » par une telle caméra, a suivi le lien qui les relait à une base souterraine gouvernementale. Il y vit un homme connecté à une sorte de machine psychique qui tentait d’entrer dans ses rêves et blesser O. C’était un homme portant un appareil autour de la tête, il était connecté à la machine et cherchait à entrer dans les rêves d’O (Note : à comparer avec Cerebro dans X-Men). « Les machines n’avaient rien de spectaculaires, il y avait surtout des lumières et des boutons, avec des tubes, reliant l’appareil de l’homme à quelque chose. »

Mont Shasta : C’est un chakra naturel de la terre. La cité de Télos, la capitale desvilles satellites d’Agartha, se trouverait en dessous. Par un ascenseur, il y a un accès direct vers Agartha que l’on peut rejoindre en quelques minutes. Les télosiens sont les descendants des lémuriens. Ce sont des humains comme nous, ils sont juste plus grands, mais pas autant que les Agarthans. Leur ville ne se trouve pas en 3D mais en 5D, et est entièrement souterraine, à mi-hauteur dans la montagne et à plusieurs miles de profondeur. Le Mont Shasta est un point d’entrée et de sortie fréquenté pour aller dans l’espace.

« Nous sommes la terre, et tandis qu’elle recueille l’énergie cosmique du coeur de notre système solaire (le soleil), au travers de ses chakras naturels (Mont Shasta pour en citer un) et des chakras artificiels fabriqués par l’homme (pyramides), nous recueillons l’énergie cosmique de son cœur, situé au centre de la terre sous la forme d’une sphère de lumière électromagnétiquement chargée (un mini-soleil)… c’est la raison pour laquelle nous, à la surface, devons ouvrir notre chakra racine et pas notre couronne, car nous recueillons la majorité de notre énergie de la terre et de son coeur qui se trouve en dessous de nous… ceci explique également pourquoi les Agarthans commencent par leur couronne et vont ensuite vers leur racine, car le coeur de la terre se trouve au-dessus d’eux. »
Le futur

Un « test » : Les évènements à venir constituent un « dernier test » pour l’humanité. Nous n’aurons pas d’autre choix que de purifier nos pensées, et nous verrons clairement nos erreurs, en tant que race humaine.

« Chacun aura un test spécifique, qui nous poussera à bout physiquement et mentalement, et qui nous bien nous brisera ou bien nous construira. Cela viendra sous forme de catastrophes naturelles, guerre, famine, etc. » Cela a déjà commencé, « c’est pourquoi nous discutons« , et ça durera autant qu’il le faudra. Mais pas plus de 50 ans. « Cela devrait être suffisant pour nous faire réaliser nos erreurs et nous amener sur la voie de l’Amour« .

Ce sera quelque chose comme une troisième guerre mondiale, mais bien plus destructrice que les précédentes. Après ce « test », des Agarthans pourraient venir aider à la surface, « pour devenir comme eux, dans la 5D, de sorte qu’on puisse s’élever au prochain niveau. Ils ont besoin que nous nous élevions, car la terre a besoin que tout soit connecté pour qu’elle s’élève. ».

Ascension de la planète : Les humains qui choisiront de chuter et de tourner le dos à l’amour resteront dans la 3D où ils seront contrôlés par une race ET supérieure. C’est pour cela que les ETs se battent.

« A moins d’aller en 5D, il est possible de ne pas être contrôlé, mais je ne vois pas comment. » « Pour l’instant la seule chose que nous avons contre les ETs c’est notre ***, et au moment donné il ne restera qu’une fraction d’humains… facilement contrôlables. »

La terre ascensionne, nous pouvons la suivre, ou pas. Si nous ne la suivons pas, nous verrons en somme de plus en plus de tyrannie dans le monde. La 3D continuera ses leçons, les populations seront dans les mains d’entités négatives pendant très longtemps. Si nous ascensionnons, ce sera la même terre, mais une nouvelle dimension, c’est graduel, mais déjà en cours.

Une question de vibrations : « Ceux qui ne peuvent pas changer mourront probablement d’une manière ou d’une autre, et ils renaîtront en 3D, pour continuer leur route. Mais la terre sur laquelle nous sommes est prête à ascensionner. Donc, nous ne pourrons plus nous réincarner sur terre si nous n’ascensionnons pas avec la terre. Ceux qui ascensionneront resteront avec cette terre actuelle au-travers de son ascension. »

Peut-être que ceux qui continueront en 3D naîtront dans une nouvelle race spécifique, créée par les ETs pour un contrôle accentué. « L’ascension ne sera pas la même pour tout le monde, chacun est à une vibration différente. Mais si suffisamment de gens ascensionnent sur terre, cela propulsera le reste de la terre dans la 5D. Nous travaillerons à la surface pour ramener la terre à sa vitalité d’origine. Cela aussi, fait partie de l’ascension. »

Le nombre de personnes ascensionnant est important, mais nous ne pouvons pas arrêter le développement de la terre, qui souhaite ascensionner. Nous ferons ce qu’elle souhaite, ultimement.

Les effets de l’ascension : « Actuellement la terre sur laquelle nous vivons est dans la 3D supérieure, et s’élève. Elle médite et recueille de l’énergie cosmique, et en faisant cela elle se soigne et croit, comme nous en méditant. Petit à petit la planète aura l’air plus saine et plus belle. Les gens sur la planète auront également l’air plus sains. Ceux qui ne peuvent pas s’harmoniser retourneront à la terre passée. La terre creuse est déjà en 5D, car elle est plus proche du coeur de la terre, et donc elle est plus saine, les êtres qui vivent là prennent soin de leur monde et d’eux-mêmes. »

En 5D, il est naturel de faire l’expérience du passé, présent, futur, et des passés, présents et futurs possibles, c’est ce qu’est la 5D. Nous pourrons aller où l’on souhaite sur notre ligne temporelle, comme retourner voir la terre de 3D du passé. De même, si actuellement vous cherchez des informations sur, disons, les mayas, il suffit de retourner dans le passé et constater par vous-même. Et si vous voulez savoir ce qui se serait passé si les mayas n’avaient jamais existé, vous pouvez aussi le voir.

Les humains de la surface dont le coeur est pur mais qui ne connaissent pas les voies d’ascension, devront en recevoir l’enseignement, pour apprendre comment vivre en étant immortel. Nous ne sommes pas habitués à un monde sans mort.

La guerre à venir : Les clones fabriqués dans les bases souterraines sont pour une guerre. Et les hybrides ne vont pas repeupler la surface… ce seront des humains normaux. Il y aura une guerre entre les ETs pour savoir qui dominera la terre et les populations. Les entités négatives se battent entre elles. « Les hybrides sont une manière pour les ETs d’avoir un lien avec nous, et il y a sans doute d’autres raisons à leur existence que je ne connais pas. »
Ascension et ADN

O. indique avoir pu activer son ADN en 2009, lui permettant de voir au-delà du voile. « La recherche est un outil génial, mais c’est seulement en voyageant par moi-même que j’ai su la vérité. La vérité est partout, mais personne ne connait toute la vérité, et nous ne sommes que des enfants dans cet univers. »

Ascension et chakras : O. indique avoir activé son ADN, et que ce sera bientôt le cas pour d’autres personnes en 3D. Accéder à la 5D est possible en « ouvrant tous ses chakras et sortant par la couronne« . Ainsi il est possible de percevoir la 5D, la dimension des réalités et/ou des possibilités. L’ouverture de tous les chakras et l’énergie cosmique en spirale au travers du corps, allant à une vitesse incroyable, suffit à dé-verrouiller les secrets dans votre ADN. Le déplacement une fois l’ADN activé ne se fait pas comme dans un voyage astral, mais c’est un voyage dimensionel, physique, seulement ce n’est pas votre corps physique, c’est un autre.

Ascension en deux phases : O. indique que son ascension était constituée de deux phases.

1) La renaissance. Nous avons pouvons comparer le corps créé par O. pour naviguer en 5D à celui utilisé par Don Juan dans les récits de Castaneda, ou encore au « corps kesdjan » décrit par Gurdjieff. Ce corps peut apparaître en 3D comme si c’était une personne physique, bien que la personne qui le « projette » soit en train de méditer. Mais attention, ça n’a rien à voir avec un « voyage astral », c’est plutôt comme la « bilocation » décrite pour certains saints.

« Cela demande une mort consciente et une renaissance dans un nouveau corps, ainsi que la capacité de téléportation. Je suis rené mais je n’ai pas terminé mes « tests ». C’est pour bientôt. Le « nouveau corps » est le soi supérieur, de 5D. Il peut avoir la même apparence celle que vous avez maintenant, si vous le voulez. L’apparence ne compte pas. Pour une renaissance totale, le soi de 3D doit périr, mais ce n’est pas la « mort », c’est juste un mot que l’on utilise. Il n’y a pas de mort, c’est juste une métamorphose comme pour un papillon. Je suis passé par là mais ma renaissance n’est pas complète, car j’ai encore des affaires inachevées avec ma famille… Une fois que vous êtes totalement rené, ce n’est pas facile de vivre une vie normale… Ne vous êtes-vous jamais senti frustré ou triste en regardant autour de vous ? En voyant que les gens sont ignorants ? Quand j’ai activé mon ADN, mon corps était mort, excepté pour le lien très fin le reliant à mon âme. Ce n’est pas le même processus de renaissance que pour les chamans, car ils vénèrent des déités pour ce faire. Le résultat est totalement différent. Pour ma part, je peux aller là où je veux en quittant mon corps, ce qui n’est pas le cas des chamans. »

O. avait retiré toute sa conscience de son corps, pour recréer un autre corps solide. C’est nécessaire pour pénétrer dans la 5D, autrement c’est simplement un voyage astral, sans pleine conscience. La création d’un autre corps est réalisée par méditation et exercice d’imagination. C’est un corps temporaire, juste pour aller en 5D. O. indique que ce corps est toujours avec lui, une fois qu’il est créé, il est toujours accessible. Mais O. indique qu’il n’en aura plus besoin après la fin du processus de renaissance. Cet autre corps est totalement différent du « fétus intelligent » du taoïsme, car celui-ci est assemblé dans le dantien et transporte la conscience d’un esprit trompeur/négatif.

« Aucun corps n’est nécessaire en 5D, seulement mon imagination pour en créer un. Après la renaissance, je n’aurais pas besoin du corps, c’est juste une manière d’accéder à la 5D et d’accomplir cette renaissance. »

O. indique qu’il peut accéder à la 5D, mais qu’il ne peut pas être un vrai être de 5D, car il devrait revenir à son corps de 3D en méditation. La création d’un corps de 5D par l’imagination reproduit sous certains aspects le processus qu’utilisent les ETs négatifs pour dupliquer un corps physique dans leur vaisseau (voir le passage sur la DMT). Dans le cas des ETs, ils n’ont pas reproduit un corps de 5D, mais seulement un corps de 3D.

2) La libération du gong. Durant cette seconde phase, O. a dû confronté par des défis et devait vivre de nombreux moments importants dans des vies alternatives, afin de renaître. Il revenait alors d’Agartha, où il s’était produite sa renaissance. Le retour à la 3D a été un choc, même s’il était entraîné.

« Je suis passé par le processus de renaissance, mais pas le processus entier de renaissance en 5D. Cela signifie la fin du corps physique, que nous pouvons recréer après si nous le souhaitons. »

Sans cette renaissance entière en 5D, si nous mourrons en 3D, nous verrons que le corps est mort, et si nous sommes déjà en partie dans la 5D, alors nous verrons le corps physique disparaître… « transitionner ».

La seconde phase impliqua un « test » :

»J’étais des insectes, arbres, magiciens, bons et mauvais hommes, et plus. Je suis passé par là auparavant mais jamais avec un corps physique. Mon corps prenait la forme de l’être dont je vivais la vie. C’était un « test », pas une récapitulation. Je connaissais déjà la majeure partie de ces vies antérieures. Cela dura longtemps, une partie de ce processus se déroula dans la terre creuse. Le « test » avait pour but de voir si j’allais choisir l’amour. C’est toujours testé de nouveau quand on s’élève, car personne n’est infaillible, et l’amour est nouveau dans chaque dimension, pas identique à celui qu’on connait ici, il y a des qualités ajoutées. »

La partie la plus poignante de ce test fut la rencontre avec « cette femme étonnante » qui lui voulait offrir à O. la kundalini. Elle était très négative : « Elle avait le pouvoir de me faire léviter. Mais j’ai refusé. Elle n’est pas humanoïde. Elle n’a pas de forme. C’est une maître de l’énergie pyramidale, et des symboles pointus comme les diamants ou les triangles. C’est une experte de magie noire. Elle est spécialisée dans les formes géométriques pointues ou affûtées. Ce n’était pas de la magie noire terrestre, mais une forme beaucoup plus avancée et puissante de magie. On peut dire que c’est une science, nous disons magie car nous ne comprenons pas cette science. Bien sûr, je n’ai pas accepté sa kundalini. Mon corps était prêt pour cette énergie. »

O. explique qu’il est difficile d’expliquer cette attaque car « ces choses ne sonnent pas bien dans la 3D ». « Imaginez simplement un tas de formes et de patterns pointus vous attaquant et tentant de pénétrer dans votre corps par n’importe quelles faiblesses. » Mais « ce n’est pas comme cela que ça se passe pour ceux qui pratiquent la kundalini depuis le début. Bien sûr, ils deviennent de bons amis avec cette femme et d’autres êtres, et à ce moment-là leur corps est prêt. Ils l’acceptent et ce n’est pas forcé. Dans mon cas, ce fut forcé car je résistais. Tout de suite après m’être débarrassé de cette femme, le gong me submergea. Une pure énergie cosmique… l’amour. »

« Il y a de nombreux endroits et fréquences où aller, inférieurs, supérieurs… plus on résonne avec l’amour, plus on s’élève. C’est représenté par une renaissance. Moins on résonne avec l’amour, plus on chute. C’est représenté par le fait de rentrer dans une sorte d’enfer, ou d’existence plus sombre. La kundalini ne nécessite par d’amour, la kundalini est uniquement limitée à la 4ème dimension. Mais quand on s’élève, plus d’amour signifie plus d’amour pour toute chose, même le négatif. Il y a un conflit entre les polarités des dimensions supérieures, mais pas comme les guerres de 3D ou 4D. »

Agartha et l’ascension : Durant la renaissance, O. s’est rendu à Agartha mais c’est surtout après qu’il a pu célébrer avec les Agarthan la réussite de ce « test ». La seconde phase du « test », la libération du gong, était encore autre chose. Plus bas, dans la description d’Agartha, nous verrons que la renaissance (corps de 5D) s’est faite « dans un oeuf ».

La méditation et l’activation de l’ADN : « C’est la seule manière naturelle de débloquer l’ADN. » L’ouverture des chakras se fait progressivement, mais l’activation de l’ADN arrive tout d’un coup, soudainement. Ce n’est pas douloureux mais c’est très intense, très très intense. L’activation est instantanée. Là où auparavant il y avait peu d’énergie, désormais il y a une surcharge. Puis la rencontre avec l’ADN… est intense. L’énergie permet de voir la 5D. « J’étais prêt pour tout cela… j’étais préparé… et depuis j’ai passé des siècles dans la 5D. Le temps ne passe pas dans la 5D. » Le temps ne s’écoule pas à une certaine « vitesse », il n’y a pas de vitesse, seulement celle de la pensée. « Vous pouvez toujours compter les cycles de la terre autour du soleil. » « Je ne passe pas de la 5D à la 3D ou inversement, je suis dans les deux à la fois, mais il y a un choix de ce que vous percevez à un instant donné. »

Processus d’activation : Le Falun Gong peut conduire à l’activation, comme toute autre voie similaire. Cela fait partie de la sagesse ancienne.
Etape 1 : Etirer les voies des chakras intérieurs.
Etape 2 : Fusionner les voies pour en faire de plus grandes.
Etape 3 : Apprendre à se remplir d’énergie cosmique sous forme tourbillonnante pour expulser les maladies et énergie négative.
Etape 4 : Placer l’énergie autour de son corps avec les mains.
Etape 5 : Activation de l’ADN double lotus. C’est instantané.

Il y a d’autres choses, mais c’est la manière basique.
Il y a aussi un entraînement de l’imagination. Chaque étape s’accompagne d’un entraînement de l’imagination, c’est-à-dire, retrouver la capacité de créer par les pensées. Il n’y a pas d’exercices pour l’imagination dans le Falun Dafa, alors que c’est un point important.
Avec la maîtrise de l’imagination, il y a l’entraînement de la visualisation.

Description détaillée de chaque étape :

Etape 1 : Les chakras intérieurs et leurs voies existent dans le corps. Il y a des manières d’étirer ces canaux, en utilisant un mouvement de type « bande en élastique », avec le corps tout entier, en différentes positions. Pleine extension, lentement, avec un relâchement soudain de la tension à la fin. Un peu comme s’étirer le matin en se réveillant, mais ce n’est pas la bonne manière de le faire. On le fait de façon plus contrôlée et moins prononcée qu’un étirement matinal.

Etape 2 : Une fois que les étirements sont faits pendant un certain temps, vous devez faire fusionner les canaux en un seul. Là où il y avait de nombreux petits canaux, il n’y en aura plus que quelques gros. C’est ce que fait aussi le Tai Chi, qui utilise cette technique à un niveau inférieur. « Cette étape stimule la rotation de l’énergie cosmique autour du corps. La tranquillité mène à la conscience du corps… c’est de cette façon seulement que ça marche… en étant conscient du corps. Ce qui demande l’entraînement de l’imagination. » A cette étape, l’énergie peut prendre la voie de la kundalini, mais avec un unique gros canal dans tout le corps, l’énergie entre et sort par tous les pores de la peau. C’est le « gong », pas la « kundalini ». Le gong est la véritable énergie cosmique illimitée, la kundalini est une énergie cosmique avec des limites et… des effets secondaires. « Je peux dire la différence qu’il y a entre la kundalini et le gong par leur vibration… ils vibrent différemment… tout comme le Chi. » Le gong est comme l’amour, venant du coeur, mais pas seulement du coeur humain… il vient aussi du coeur de la terre (soleil central) du coeur du système solaire (notre soleil), du coeur des galaxies et du coeur de l’univers.

Etape 3 : O. commente : « Les gens tentent d’exploiter l’énergie cosmique avant de fusionner tous les canaux des chakras, et cela est limitant, ce n’est pas la bonne façon de faire. » Après la fusion, l’énergie cosmique peut déferler, au lieu d’entrer en petite quantité. Elle lave l’énergie négative.


Etape 4 : On place l’énergie autour de son corps avec les mains en suivant le circuit céleste inférieur ou supérieur, des voies spécifiques (voir ci-contre). La version originale utilise le Circuit Céleste Supérieur, la version modifiée, moins efficace, utilise le circuit céleste inférieur. Le but est de créer une dynamique, de sorte que l’énergie qui passait naturellement à l’intérieur de vous passe désormais autour de votre corps, à l’extérieur. C’est comme un « moule » d’énergie cosmique. On utilise les mains pour ce faire, c’est la manière la plus simple, car les mains peuvent aller tout autour du corps. Le faire avec l’esprit prendrait plus de temps. Les mains stockent naturellement de l’énergie. Ce procédé permet à l’énergie d’emprunter la voie du Circuit Céleste Supérieur. Cette énergie cosmique (gong), composée de lumière, d’amour et d’énergie électromagnétique, est plus légère que l’air. Elle rend le corps plus léger que l’air. Mais il y a aussi de la lumière sans amour, la « fausse lumière », et là nous entrons dans le « territoire de la kundalini. » A noter que le quatrième exercice du Falun Gong faisant référence au Circuit Céleste Supérieur utilise une voie de l’énergie modifiée, qui n’est pas la même voie que dans le système original du Xiangjua.

Etape 5 : L’activation de l’ADN est instantané, mais pas spontané. Vous décidez de quand vous voulez que cela arrive, mais quand cela arrive, c’est instantané.

La vie humaine après l’ascension : « J’ai rencontré beaucoup d’autres personnes en 5D, qui avaient activé leur conscience de 5D. » « De la 5D, je vois tout le monde dans les corps normaux de 3D, car c’est ce qu’ils croient qu’ils sont, mais je peux aussi voir leur forme qui change. Les humains qui ont activé [leur ADN] peuvent ressembler à ce qu’ils veulent. Les humains choisissent habituellement de ressembler à ce qu’ils étaient en 3D, comme pour moi. Je ne cherche pas à changer d’apparence, mais je ne vieillis plus. »

L’alchimie : « L’alchimie de l’esprit est différente de l’alchimie avec des matériaux ou métaux précieux. La véritable alchimie est faite par l’esprit. Le voyage dimensionnel fait partie de l’alchimie mentale. L’alchimie [matérielle] fonctionne quand elle est effectuée de la bonne manière, mais c’est simplement une autre façon de nous distraire du fait que l’esprit peut transformer toute chose en n’importe quelle autre chose. C’est ce que nous faisons déjà. » « Ces procédés ne sont pas nécessaires, nous sommes déjà immortels, éternels, il n’y a rien dont nous avons besoin pour exister. »

Conscience durant le sommeil et voyages dans d’autres réalités : « J’étais déjà conscient avant mon activation, mais désormais je contrôle chaque aspect de mes voyages. Être conscient c’est être lucide, mais je suis littéralement vivant dans une autre réalité où je continue ma vie. Sans peurs, sans cauchemars, ou choses étranges comme dans un rêve. Pas de chaos… Je suis dans de nombreuses réalités au sein de la 5D. Souvenez-vous que la 5D est la dimension des réalités, comme la 4D est celle du temps… Je ne peux pas rester bloqué dans une autre réalité, ce serait seulement si je le souhaite… Mais si vous le voulez, vous pouvez même mourir dans une autre réalité… C’est pour cela qu’il n’est pas bon d’avoir des croyances… Cela fait longtemps que je n’ai pas été « inconscient », si je ferme les yeux je vois immédiatement d’autres mondes. Sans dormir, sans méditer… c’est instantané. »

La téléportation : « La façon naturelle pour nous, humains, de nous téléporter, est d’invoquer la brume du temps, et de l’espace. Elle vous entoure et vous téléporte, où que vous portiez vos pensées. Je l’ai essayé, mais pas tout à fait par moi-même, et le faire soi-même est ce qui compte. D’abord, vous vous entraîné à le faire en pensée, et avec la pratique vient la maîtrise. Ensuite, vous pouvez tenter d’invoquer la brume pour qu’elle emporte votre corps physique. C’est une brume comme aucune n’importe quelle autre brume, excepté qu’elle est votre relocalisateur. C’est comme une fente dans l’espace qui a la forme d’une brume. C’est ce qui arrive quand on cherche à se téléporter, c’est naturel. Les niveaux plus élevés ne nécessitent pas cette brume, il y a simplement une téléportation instantanée. Les personnes qui ne voient pas dans la 5D pourraient être désorientées en faisant cela. Si vous voyagez dans les dimensions et les réalités, vous n’avez pas de problème pour vous localiser. »

Les portails/vortex/fenêtres : « Ces portails existent, ils s’ouvrent généralement quand un être d’une dimension supérieure entre dans une dimension inférieure. Ces choses arrivent tout le temps, tout autour de nous. Ci-dessous, ce ne sont que des images, en réalité ça a l’air différent, mais c’est similaire. On peut appeler ça des « trous blancs ». Certains êtres peuvent contrôler les trous noirs et les trous blancs, ils sont fantastiques. Les trous blancs sont l’opposé des trous noirs, les trous blancs sont microscopiques et les trous noirs sont énormes. Il y a une technologie et des capacités mentales pour augmenter la taille d’un trou blanc et entrer à l’intérieur. Les trous blancs sont tout autour de nous, les trous noirs sont plus difficiles à manipuler. Vous devriez le rapetisser. Les intelligences qui contrôlent ces passages et voyages dans l’espace et le temps sont des races « extraterrestres » avancées. Il y a de nombreuses façons de voyager et de nombreuses sortes de portails. Ce n’est pas la même chose de voyager entre les dimensions ou de voyager dans l’espace et le temps. C’est similaire, mais différent.«


Différentes représentations de vortex : En haut à gauche : passage dans un vortex d’une personne par des militaires, avec un effet de tourbillon qui mène à une base souterraine (image : NOT), en haut au milieu : Image du Libre d’Abraham Juif, Paris, Bibl. Nat., vers 1700, en haut à droite : Dessin extrait de Linda Moulton Howe. En bas à gauche : « Fenêtres » s’ouvrant et se refermant dans le ciel, laissant passer des objets géométriques (Image : NOT), en bas à droite : « Fenêtres » ouvrant sur d’autres réalités (Image : Colm Kelleher, voir cet article)

Les voyages temporels : « Il est possible de retourner dans le passé avec votre corps et votre conscience, mais cela ne changerait pas votre vie actuelle. Le paradoxe du grand-père est vrai. Des voyageurs du futur viennent tout le temps pour changer l’histoire, mais leur vies dans leur temps d’origine ne changeront pas. » « Il n’y a pas de catastrophes découlant des voyages temporels, comme des effondrements temporels ! Si nous allons dans le passé, ce n’est pas le passé pour nous, c’est toujours le présent. »

Les conflits entre voyageurs temporels : Comme le rapporte Michael Topper, il y a un conflit entre ceux qui veulent influer sur notre ligne temporelle pour nous emprisonner, et ceux qui veulent nous libérer. Les extraterrestres ne sont pas « de notre temps ». Nous ne le voyons pas forcément, c’est comme si quelqu’un allait chez vous et déplaçait des choses… à moins qu’ils ne les déplacent loin, vous ne le remarqueriez pas. Si vous ajoutez à cela la téléportation dans le passé ou le futur, vous pouvez occasionner des changements plus importants. Oui, nous pouvons rapporter avec nous des objets appartenant à un autre temps, en utilisant la téléportation… c’est comme un voyage physique.
Terre creuse

A noter que les termes « Agartha », ou ceux des villes de la terre creuse sont utilisés parce qu’ils évoquent quelque chose de précis pour nous. O. indique cependant avoir entendu que le nom d’Agartha est celui qui lui ont donné les Agarthans. O. a vu ce terme pour la première fois durant son adolescence dans un livre de Livia Kohn, The Taoist experience. « Toutes les planètes sont creuses, quelle que soit la dimension. La dimension ne change pas la façon dont sont assemblées les choses. »

Culture du secret : O. est le seul a avoir été en Agartha dans sa famille biologique actuelle, mais d’autres personnes qu’il connait, liées à cette « tradition » asiatique d’ascension, ont également voyagé en terre creuse. « Personne ne parle de ces choses si ce n’est pas nécessaire. Je suppose que je suis une grande gueule ! Mais il est tant de parler, voilà pourquoi. Le temps des secrets est sérieusement terminé. C’était une manière de protéger les gens, mais nous sommes désormais prêts, donc il n’y a rien à protéger. Il y a une règle : ne jamais parler à moins que vous ne le demandiez. C’est vous et votre amie qui me l’ont demandé, et donc, j’ai dû parler ! Je ne révélerai aucune information si la question ne m’est pas posée. »

Agartha : »C’est ma maison, et là où se trouve l’Eden« . Il y a de nombreuses entrées. La planète est vivante, le soleil interne est son cœur. O. y est allé après avoir activé son ADN. Il y a d’autres personnes qui y sont allés. On peut les rencontrer, elles sont physiques, mais la plupart d’entre elles ne vivent pas à la surface. L’amiral Byrd serait allé en Agartha. Les Agarthans savent tout ce qu’il se passe à la surface, ils sont notre famille, ils se soucient de nous. « Ils interviennent parfois, mais très rarement, ils ne sont pas comme les ETs. Ils seront plus connus très bientôt. » Ils contactent beaucoup de monde, « pour nous préparer et reprendre contact avec nous. Les humains sont effrayants, ils détruisent tout ce qu’ils ne comprennent pas. Ils ne peuvent pas se révéler avant que nos pensées soient assez pures. »

Arrivée des Agarthans sur Terre : Les Agarthans viennent d’un système solaire très éloigné de la voie lactée. C’était il y a des centaines de milliers d’années (entre 200 et 500), et il y avait des races sur terre à cette époque. « Les Agarthans ont voyagé jusqu’à la terre et ont atterri à la surface, mais connaissaient la conception creuse de toute planète… et savaient que c’est à l’intérieur d’une planète que la plupart des civilisations vivent dans notre univers, dans des cavernes naturelles que la terre mère nous fournit… A l’intérieur d’une planète nous sommes protégés des interférences extérieures et du danger… Que le danger vienne de météorites ou d’ETs orientés négativements, ils auront beaucoup de mal à atteindre l’intérieur d’une planète, ceux qui y vivent protégeant les principales ouvertures aux pôles et étant proches du cœur de la planète. »



Ouvertures sur Agartha et description du soleil central : Les principales sont aux pôles, mais elles sont camouflées. O., qui est passé par le pôle nord à l’aide du dragon activé par son ADN, indique que l’ouverture fait 2000 km environ, et que la gravité s’inverse à 600 km environ, « de sorte qu’on n’a jamais l’impression de rentrer dans un trou. » « On a seulement l’impression que l’on descend et qu’on monte, et à la fin vous êtes de l’autre côté de la croûte de la terre, épaisse de 1300 km environ. La croûte est fine comme du papier en comparaison à la taille de la terre. Vous pouvez voir le soleil central en entrant. »

La couleur est différente, il ne brille pas comme le notre, sa lueur est brumeuse.

« Il est différent selon le point de vue duquel on le voit en Agartha. En entrant par le pôle on dirait juste une lueur brumeuse au milieu du ciel, comme lorsque le soleil s’élève le matin et commence à nous réchauffer. Et du point de vue de l’endroit de ma renaissance, il ressemble à notre soleil mais en étant plus blanc que jaune. Je l’ai même déjà vu prendre une teinte bleue/violette/pourpre. Il est vivant. C’est un être plus élevé que les Agarthans. » Le ciel en Agartha est bleu comme chez nous.

Les entrées sont aussi des portails : « Les dimensions ne demandent pas notre avis pour exister. Nous, et le reste de la surface de la planète terre sommes dans la 3ème dimension, en raison de nos croyances… Nous n’avons pas besoin d’aller quelque part pour atteindre les dimensions supérieures ou inférieures… Nous devons abandonner nos croyances pour changer notre état d’être…
La terre creuse est habitée par des êtres de dimensions supérieures, il en résulte qu’elle est dans une dimension supérieure… Pour entrer en terre creuse, notre vibration et état d’être doivent être changés… Cela peut être réalisé par la méditation, en activant son ADN, ou par la technologie des « portails »… une technologie avancée peut changer notre état d’être… Donc les entrées du pôle nord et sud sont des trous physiques dans la terre, mais durant la descente notre état d’être est changé, donc ce sont effectivement aussi des « portails »… On peut visiter physique la terre creuse, sans savoir qu’elle est dans une dimension supérieure, sans avoir eu d’expériences précédentes de voyage dimensionnel, et on se sentirait alors heureux et chargé d’une énergie chaleureuse etc…, mais sans attribuer ces sentiments au fait qu’on ait changé de dimension. »

Autres ouvertures vers Agartha : Outre les pôles, il y a d’autres accès plus ou moins sûrs. L’un se trouve au Mont Shasta. Un autre sous un monastère tibétain, un autre dans les Mammoth Caves, il y en a aussi au Mississippi… mais il y a là aussi beaucoup de reptiliens. Certains accès sont camouflés, certains peuvent être empruntés,… mais le monde souterrain est là où vivent toutes sortes de créatures négatives et prédatrices.

Première expérience d’O en Agartha : Pourquoi y avoir été ? « C’était à la fois par accident et par choix. Simplement une vérité à être découverte, que je cherchais. Je savais que c’était en quelque sort ma destinée, mais aussi je voulais juste y aller. » O. indique avoir été à Agartha à l’aide d’un dragon, avec qui il s’envola (en 5D) pour passer par le pôle nord. C’était un « voyage physique et pas un voyage astral. Il impliquait le voyage du corps tout entier. » »J’y suis resté plus ou moins 10 ans« , ce qui équivalait à « quelques jours sur la surface, car la 5D n’avance pas à travers le temps« . Il fut forcé d’y repartir par « ses guides et son soi supérieur« . Il avait une femme là-bas, nommée « Vénus », « ils choisissent leurs noms et le nom peut changer, car il ne compte pas, je ne l’appelle pas Vénus. » O. était aussi grand que sa femme en Agartha, car c’est la taille du corps de 5D. « Elle m’attend là-bas, mais nous sommes toujours ensemble, nous sommes liés par télépathie. La distance n’a pas d’effet, la télépathie est un espace auquel nous tous pouvons accéder à n’importe quel moment. »

Renaissance en Agartha : les premiers jours : La première réaction, c’était des larmes. Du bonheur, de la joie, une renaissance, de l’amour. De l’amour venant de tout le monde là-bas, mais principalement du soleil central, comme un amour inconditionnel, « également maternel, chaud. » « J’étais dans un oeuf, c’est la transition pour renaître en 5D« . Les premiers jours furent des jours de fête, dédiés à sa renaissance, avec sa famille. La fête était passée « à manger, boire, célébrer en musique et danser« .

Nourriture en Agartha : La nourriture en Agartha est composée de légumes, fruits, d’eau… « Les fruits et légumes sont différents qu’à la surface, ils sont géants et pleins de force vitale. Le raison à la taille d’une pastèque. » Les fruits sont également plus diversifiés qu’à la surface. Il y a de nombreux autres melons et baies. Et l’eau… quelle eau ! « C’était fascinant. C’était la partie la plus mémorable. L’eau est vivante, elle vous parle, elle vous emmène en voyage quand vous la buvez… elle peut aussi rétablir la vie à un corps mort à la surface. »

Communication avec les Agarthans : Possible à la fois par la voix et par télépathie. « Pas besoin de parole quand vos pensées sont comme des échos dans un haut-parleur. Mais vous pouvez parlez si vous le choisissez. Les mauvaises pensées peuvent les blesser, mais personne n’est parfait, donc il y a une limite. »

Description de la population : Ce sont des « humains futurs », des géants humanoïdes (et pas des anges déchus!). O. indiquent qu’il voyait leurs auras. Certains font 7,5 m (25 feet), pour la taille la plus grande. Ils portent tous des habits normaux, mais beaucoup font comme ils veulent. O. indique avoir vu des symboles géométriques sur leurs vêtements, de toutes sortes, certains comme à la surface et d’autres que nous ne connaissons pas. Leurs visages sont comme les nôtres mais avec plus de vie et une peau plus claire. Leurs cheveux sont en général blonds, certains sont roux ou d’une autre teinte. Ils contrôlent leur apparence par la pensée. Le contrôle de la perception est de 4D, mais eux utilisent la création de pensée qui n’est accessible qu’en 5D. Il y a des races comme chez nous. Leur crâne est normal (pas allongé). « J’ai entendu parler d’être blancs avec des crânes allongés mais je ne les ai jamais vus personnellement. »

Les Agarthans sont plus grands en raison de leur développement spirituel. « Nous grandirons aussi, dans le futur, c’est naturel. C’est notre taille naturelle, ici sur terre nous avons rapetissé, nous nous sommes affaiblis et nous passons par le cycle de la mort. »

Famille d’O. en Agartha et Gurupo : O. indique être lié par ses ancêtres à Agartha. « Ma famille était originellement d’Agartha. Le nom de mon ancêtre est Gurupo. C’est avec lui que je suis resté la majeure partie du temps. Ce sont mes guides. Nous sommes tous une même famille. » « [Gurupo] m’a expliqué le lien que ma famille avait avec la terre creuse. Nous vivions dans la terre creuse, mais l’avons quitté à cause d’une diminution vibratoire. Ce fut fait exprès pour atteindre la surface et être ici à cette époque. »

Société en Agartha : Les « Agarthans » ont une société comportant un ordre naturel, « ils placent l’univers, les galaxies, les planètes et surtout la terre mère au-dessus de toute chose. » La reproduction passe par le sexe, ou la pensée. Les femmes sont enceintes durant trois mois, et accouchent dans l’eau, sans douleur. Des jumeaux/jumelles sont possibles, mais c’est comme à la surface.

Il y a des temples, mais pas pour vénérer des déités. Ils servent à se rassembler, prier, chanter et pleurer… ce que sont supposés être les églises. Il n’y a pas de gouvernement, simplement 12 chefs de clan. Ils prennent des décisions quand il le faut. Mais Agartha se gère d’elle-même la plupart du temps. Il n’y a pas besoin de police.

Religion en Agartha : « Ils croient en un créateur unique mais pas comme nous à la surface. Ils croient au Christ mais pas du tout comme à la surface… c’est totalement différent. Le Christ et Dieu sont des états d’être. » « Il n’y a pas de Dieu, mais il y en a un si vous le choisissez, il n’y a que le choix, c’est cela le créateur, NOUS… le CHOIX… c’est pourquoi je dis que c’est différent. » Les Agarthans ne « croient » pas comme nous à la surface, ils reconnaissent simplement l’ordre naturel des choses, il y a toujours un créateur supérieur à vous. Vénérer, c’est propre à la 3D.

Villes en Agartha : O. est resté à Shamballah, et a suivi sa famille, après sa renaissance. « J’apprenais et je n’allais pas partout. J’étais entraîné. J’ai vu beaucoup de choses en Agartha, mais pas tout. Il y a de nombreuses villes. » « Shamballah the lesser » est la capitale d’Agartha. Ce n’est pas comme ça que la ville s’appelle là-bas, mais « notre clavier ne peut pas écrire en « langue commune galactique ». Les noms ne sont pas les mêmes qu’à la surface. Si je parle à quelqu’un en Agartha de Shamballah, il me suffit d’y penser et il saura ce que je veux dire. Pas besoin de nom. La communication est principalement télépathique. »

Architecture en Agartha : Les villes sont construites à la fois par une « technologie de pensée. » « Leurs machines sont très avancées« . Les villes sont en cristal. Elles sont construites dans des cavités naturelles. Elles sont intégrées à la nature. Il n’y a pas de fils ou de choses comme ça. « Les villes en cristal sont fascinantes« , elles ressemblent à « tout ce que vous pouvez imaginer de ce que serait une ville en cristal. Ce sont des cristaux guérisseurs et ils sont conscients. Ils sont aussi connectés à un réseau de super-ordinateur. »

Quant aux temples, « pensez à la plus grande église que vous pouvez imaginer, sans le côté de vénération à des idoles. Ajoutez-y des cristaux d’informations et de mémoires stockées, et des centres de naissance. » La forme du temple est comme un très grand hall, sans toit, comme une pyramide, mais sans le sommet, « et suffisamment grande pour ne pas avoir l’impression que c’en est une. »

Il n’y a pas de bâtiments tels que nous les connaissons. « Toutes les structures sont faites de matériaux en cristal. Les toits étouffent l’énergie, mais s’il y a un toit il est en forme de dôme ou de pyramide, pour filtrer davantage d’énergie. Les maisons dans lesquelles nous vivons sont conçues pour restreindre le flux de l’énergie cosmique ou électromagnétique. »

Emplacement de Shamballah : Shamballah fait quelques miles (1 mile = 1,6 km) de large, et quelques miles de profondeur. Elle se trouve dans une caverne, une cavité concave, un trou ressemblant un peu à un « impact de comète ». Mais les toits sont exposés au ciel. Elle est construite comme cela car c’est « la manière naturelle de vivre sur terre. C’est ce que la terre nous dit de faire, pour ainsi ne pas déranger les terres en marchant dessus ».

Véhicules en Agartha : O. appelle « vermanas » les véhicules d’Agartha. Mais il y a toutes sortes de véhicules aériens. Ils sont créés à la fois par travail physique et par la pensée. Il n’est pas nécessaire de leur « remettre de l’énergie ou quoi que ce soit », ils utilisent l’énergie électromagnétique qu’il y a partout. La pensée permet à ces véhicules d’exploiter l’énergie, « c’est le principal ingrédient, le seul qui compte en réalité. » « Un vermana n’a pas de forme définie, il a la forme que l’utilisateur souhaite qu’il prenne. La forme n’est pas importante. Ils ressemblent à des objets métalliques, qu’on a confondus avec des soucoupes volantes, car ils ont pris cette forme. » C’est une forme commune pour le voyage atmosphérique.

Description de l’environnement naturel : L’environnement est toujours chaud, toujours à la même température. Il y a des montagnes, des mers, des rivières et tout ce que vous trouverez à la surface, mais en meilleure santé et avec des couleurs vibrantes. Pas de nuages, pas d’obscurité, juste une lumière douce toute la journée. La nature peut faire ce qu’elle veut sans interférences, ainsi la beauté est incomparable. La pluie n’est pas nécessaire car ils peuvent faire pleuvoir si besoin. Parfois, c’est pour se divertir. Les Agarthans communiquent avec les plantes en pensée, et les plantes sont également nourries par les pensées de la terre. Elles sont en symbiose mutuelle avec la terre et les Agarthans. « Tout est immortel, souvenez-vous qu’il n’y a pas besoin de nourriture, tout cela sert uniquement à se divertir. C’est qu’ici sur terre que les choses meurent, nous ne mourons pas en 5D. »

A noter que la nature d’Agartha contient de nombreuses espèces éteintes sur terre. Il y a de nombreuses espèces géantes. La nature est différente qu’en 3D, car il n’y a pas de chaîne alimentaire, elle n’est pas nécessaire. « Vous pouvez imaginer que c’est très différent. »

O. s’est penché sur les informations d’Anton Parks, et pense qu’il décrivait la terre creuse à une époque très reculée, sans doute « avant les Agarthans ». Et le point de vue était « sans aucun doute un point de vue de 5D« . La terre creuse de 3D serait « moins belle, nous ne verrions pas la vie intelligente, et je pense également que nous ne pouvons pas l’atteindre de cette façon… Elle est en quelque sorte encerclée dans la 5D, quiconque passe par une entrée voit ses vibrations augmentées. »

Retour prévu en Agartha : O. va y rester un certain temps avant de revenir pour aider à la surface. Mais aussi pour préparer le chemin pour sa famille de surface, qui viendrait avec lui habiter là-bas. « Les géants pourraient venir un jour à la surface pour aider, mais pas pour y vivre. Ce n’est pas ce que veut la terre mère, ce n’est pas de cette façon qu’une planète est conçue. Les planètes sont toutes creuses, même le soleil est creux. »

Note :
Quelques temps après les discussions qui ont mené à cet article, voici une brève mise à jour.Premièrement, à propos du témoignage rapporté dans cet article portant sur la kundalini, O. indique que les « jus » sont le résultat de la forme de visualisation et le type de respiration utilisée. Ces « nectars » sont une voie d’immortalité, une voie du « corps de mille ans », qui néanmoins est une voie inférieure. Elle n’est pas nécessaire pour s’éveiller. « Qui a besoin d’un corps de mille ans ? Nous sommes un esprit immortel, nous pouvons exister aussi longtemps que nous voulons, tout cela sont des distractions de la grande voie. Ce n’est pas « mauvais » ou « faux », simplement inférieur… les extraterrestres le savent, c’est pourquoi ils veulent nous l’enseigner. » Quant à cette grande voie, elle est réalisable en quelques mois.Deuxièmement, à propos de « l’étoile de David du 29 juillet » (sources : 1, 2, 3, 4,5, 6), ce n’est en soi un événement négatif bien qu’il y ait des manipulations tout autour. L’énergie du soleil est censée être purifiée et passer à un niveau supérieur.

Troisièmement, O. prévoit de retourner cette année au Mont Shasta avec des personnes de « l’équipe rouge », ce sont des âmes qui ont vécu ici ces dernières 100 incarnations, et des êtres avec une voie similaire à celle d’O. Il y a l’équipe rouge, qui apportent des nouvelles idées, explorent de nouveaux territoires, et en font part aux personnes qui ont un cœur pur. L’équipe rouge a une obsession pour chercher des informations. Il y a aussi des équipes jaunes, vertes… etc. Celles-ci aiment apprendre, sans avoir autant cette obsession.

Les portes du Mont Shasta sont censées se fermer prochainement. Cela signifie qu’ils laisseront les gens de la surface faire ce qu’ils veulent pendant un moment, avant de venir à leur tour à la surface. La voie qu’a pris l’humanité ne pourrait pas être arrêtée pour l’instant. Il y aurait environ un siècle d’une période de choix pour les gens de la surface. C’est donc bientôt qu’il y aurait la manifestation des ETs et des faux anges.

Dans 40 à 50 ans la présence physique et reconnue des reptiliens serait la normalité sur Terre, bien qu’ils soient déjà partout. « Dès que les portes se fermeront, les reptiles entreront en scène. Mais les faux anges seront là cette année, en fait, ils sont déjà là. »

« Les reptoïdes de la Terre sortiront du sous-sol en 3D, et les anges apparaitreront bien sûr dans le ciel, et ils se batteront avec les reptoïdes et les gris. » C’est le piège le plus ancien : faire croire qu’un camp est de notre côté. « Ce qui est marrant, c’est que les faux anges sont aussi des reptoïdes [les "blonds" étant de souche reptilienne]. Pensez-y de cette façon : les reptiliens de la Terre sont inférieurs à certains autres reptiliens d’autres planètes, et donc ils obéissent, mais la nature reptilienne est de se battre et de dominer. Donc dans un sens ils mettent en scène une guerre, mais je ne serais pas surpris si les deux camps utilisent cette occasion pour s’éliminer. C’est dans la nature du mal de lutter contre lui-même quand il n’y a personne d’autre à attaquer, ou même quand c’est le cas. »

Dans l’avenir donc, on pourrait voir des reptiliens tentant de fuir la planète. « Au début les anges nous offriront leur protection, de diverses manières, pour nous mettre en confiance, jusqu’à ce que nous devenions dépendant d’eux, et alors ils auront un contrôle complet. Et alors nous serons utilisés comme esclaves et soldats dans les batailles à venir entre les forces négatives de cette galaxie. Et nous serons aussi de la nourriture. »

Il y aura donc, au terme de ce siècle de délibération, ceux qui se feront prendre et ceux qui seront libres. En effet dans les galaxies environnantes les humains sont très évolués, c’est pourquoi les entités négatives nous pourchassent : elles connaissent notre potentiel et veulent empêcher le maximum d’entre nous d’y accéder. Ces humains évolués sont aussi les Agarthans, quand leur planète a été détruite et qu’ils sont venus en Terre creuse, d’autres sont aussi allés s’installer ailleurs. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site